31/01/2008

RESTAURANT LA PAIX : QUATRIEME VISITE

RESTAURANT LA PAIX: QUATRIEME VISITE

Me voici donc pour ma quatrième visite dans ce temple de la cuisine des viandes et des abats. Je continue à découvrir la carte de visite en visite. J'en suis don à ma quatrième entrée et mon quatrième plat. Je vais finir par tous me les faire je pense.

Aujourd'hui je me suis laissé aller à la Cervelle de veau meunière. Tout dabord je précise que c'est la première fois de ma vie que je mange de la cervelle froide (j'avais déjà goûté la cervelle chaude à mon dernier passage) et j'avais un peu le trac, car tout le monde tirait une drôle de tête à chaque fois que j'émettais l'idée de manger de la cervelle de veau froid. Des reflexions tel que brrrr c'est gélatineux, où bien bah l'idée seulement de manger un cervelle... me faisaient douter tout de même. Mais que ce fût délicieux. Point de gélatineux, de drôle de goût, de bah et de brrrr. C'etait très très bon et la texture (pas le goût) me faisait penser un peu à du foie gras en terrine. En ce qui concerne le nom du plat, ne vous y fiez pas tout à fait, car point de meunière à l'horizon. Je n'avais pas l'impression qu'il y avait une cuisson au beurre, en tout cas pas très longtemps alors. Je pense plûtot à une cuisson au lait, mais je me trompe peut-être. Monsieur David Martin, éclairer ma lanterne s.v.p.

Après j'ai testé un classique que j'adore et que je cuisine souvent en famille, la Blanquette de veau de lait de Corèze en cuisson tradition. Rien à dire, c'était comme il faut, avec une sauce bien onctueuse mais pas lourde, avec beaucoup de légumes dont des petits oignons frais (pas les infâmes oignons grelots surgelés) et une cuisson des légumes excellent (ils étaient encore entiers et reconnaissables). Bon équilibre global dans le plat. Et naturellement une bonne viande.

Nous n'avons pas mangé de dessert, car manque de temps aujourd'hui.

Tout celà avec un excellent vin rouge Vacqueras.

Alors, va pour une cinqième visite..............

 

A Bientôt et merci mr Martin pour cette bonne cuisine!

Un seul petit bémol cependant, je le remarque à chaque fois: les vins rouges sont vraiment trop trop froid quand ils arrivent à la table. C'est dommage!

23:07 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (2)