14/04/2008

Bloedpanch aux pommes caramélisées au sirop de Liège et balsamique

BLOEDPANCH AUX POMMES CARAMELISEES AU SIROP DE LIEGE ET BALSAMIQUE

tar 010

Après le Potage Germiny, place à cette entrée très terroir avec notre bonne bloedpanch de Bruxelles.

Alors, ai-je trouvé la vraie bloedpanch d'origine. Réponse: oui et non. J'ai trouvé de la très bonne bloedpanch sur mon marché de Jette chez 'Ketje', mais comme partout ailleurs, point de boyau de boeuf pour tenir la farce, mais un boyau en plastique. Pour le reste, super: de vrai sang de porc, de la graisse de porc, de la farine de sarrasin, du sucre, du gras de tête de porc..... tous les ingrédients y étaient. Selon le vendeur, c'est un collègues qui le fait artisanalement. Mais j'ai tout de même un doute qu'il ne s'agit pas d'une petite production locale, mais que ce fabricant fournit beaucoup de boucheries Bruxelloises.

Je penses que la vraie bloedpanch en boyau de boeuf n'existe tout simplement plus. Même la confrérie de la Bloempanch ne m'a pas pu aider. Elle m'avait envoyé vers leur boucherie habituelle à Schaarbeek (Bruxelles), mais là, de un, c'était également la même bloedpanch qu'ailleurs et de deux, ils n'en avaient plus assez en stock. Donc, si quelqu'un connais un artisan, un paysan, ...  qui réalise encore sa bloedpanch lui-même, je suis très très intéressé!!!!!!

N'empêche, que à l'avis unanime, le plat était succulent.

INGREDIENTS

  • 6 BELLES TRANCHES DE BLOEDPANCH (1CM D'EPAISSEUR
  • 2 A 3 BELLES GROSSES POMMES (JONAGOLD PAR EXEMPLE)
  • 2 BELLES C.A.S. BOMBEES DE SIROP DE LIEGE
  • 4 C.A.S. VINAIGRE BALSAMIQUE
  • 50GR BEURRE
  • CANELLE, POIVRE NOIR DE TELICHERRY
  • QUELQUES FEUILLES DE SAUGE (FACULTATIF)

PREPARATION

Préchauffer le four à 180°C.

la semaine du 7-4-08 jusqu'au 13-4-08 016

Peler les pommes, les couper en quarts, enlever les pépins et la partie du trognon. Puis, les couper en tranches épaisses (3 à 4 max par quart).

Cuire les tranches de pommes légèrement dans du beurre chaud à la poêle. Légèrement poivrer et ajouter un peu de cannelle. Puis, les faire carameliser dans le sirop de Liège. Réserver les pommes, ainsi que le sirop.

Dans une autre poêle, faire griller les tranches de bloedpanch des deux côtés dans du beurre chaud. Après quelques minutes, réserver.

Mettre dans des petits caquelons, à chaque fois une tranche de bloedpanch, puis (éventuellement en rosace) les pommes. Terminez avec le sirop de Liège, récupéré dans la poêle.

la semaine du 7-4-08 jusqu'au 13-4-08 017

la semaine du 7-4-08 jusqu'au 13-4-08 018

Laissez quelques minutes au four afin que les différents goût s'homogénisent et que la caramelisation ce poursuit quelque peu.

Sortez les caquelons du four et versez dessus le vinaigre balsamique.

la semaine du 7-4-08 jusqu'au 13-4-08 021

Décorez éventuellement de quelques feuilles de sauge, préalablement frits dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

ACCORD VIN :

J'étais tout dabord parti sur un conseil de Sandrine (http://vinsetgourmandises.skynetblogs.be/), qui me proposait notamment un Santenay. Mais après visite de 3 négociants en vin et autant de supermarchés différents, je n'en trouvis point. Mais comme le hasard fait parfois bien les choses, je découvris lors de la conférence Slow Food avec Carlo Petrini, un petit producteur bio de Silly qui crée des superbes vins de fruits (coings, griottes, fraises, ...), dont un vin de pommes terrible. Je n'ai malheureusement pas noté son adresse, car je voudrais en racheter, tellement que c'était bon. Ce vin, tout de même assez alcoholisé, peut parfaitement être donné comme apéritif où s'allier avec certains desserts.

la semaine du 7-4-08 jusqu'au 13-4-08 029

Le mariage avec le plat à base notamment de pommes et de sirop de Liège, était très réussi.

Bon Appétit!

 

 

03:56 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Trop fort et tellement que c'est bon que t'en oublie l'adresse du producteur...et nous alors? Comment qu'on fait?

Écrit par : fabienne | 14/04/2008

Répondre à ce commentaire

Fabienne, Eh oui, dans le feu de l'action. Mais je le retrouverai bien. Mais comme il ne veut pas devenir trop connu, car peur de trop grande demande, celà risque d'être difficile. Peut-être via les organisateurs slow-foodiens.

Écrit par : Mark | 14/04/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mark,
Je pense pouvoir te retrouver l'adresse du producteur de vin de fruits.
Son vin de coings était aussi terrrible !
Je te tiens au courant.
Cordialement
Anne

Écrit par : Anne | 14/04/2008

Répondre à ce commentaire

Merci Anne. Celà nous fera une belle excursion vers Silly.

Écrit par : Mark | 14/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.