09/11/2008

Focaccini au romarin et parmesan

FOCACCINI AU ROMARIN ET PARMESAN

Comme accompagnement de mes petits gateaux de champignons à l'ail et au persil, dont je vous ai posté la recette juste avant, j'avais pensé à des grisinis, mais en utilisant la recette de pâte à focaccia. La pâte à foccacia est en faite la même que celle pour les pizza. Il y a des siécles que l'Italie déguste la focaccia, qui se consommait déjà dans la Rome Antique, et dont les Napolitains ont fait la célèbrissime pizza. Dans les environ de Venise, elle s'apelle pinza; en Ligurie, sardenaria; en Toscane, stiacciata. La focaccia est aussi appelée Pizza Rustica.

J'ai réalisé des grisinis (focaccinis) assez traditionels avec du sel, du romarin et du parmesan. La recette de la pâte est exactement la même que celle que j'utilise pour faire mes pizza.

Il faut dire que Mamina avec un de ses derniers posts avait fini par me convaincre de réaliser à mon tour des grisinis.

Pour la photo, il faudra aller voir dans le post précédent.

INGREDIENTS

Pour la pâte:

  • 30GR DE LEVURE FRAICHE NATURELLE OU DE BRASSERIE
  • 175ML D'EAU TIEDE
  • 500GR DE FARINE 00 SPECIAL PIZZA
  • 1/2 C.AC. DE SEL (+- 6GR)
  • DE LA FARINE POUR DEROULER LA PATE
  • 50GR D'HUILE D'OLIVE
  • 40GR PARMESAN
  • 1 C.A.S. ROMARIN
  • FLEUR DE SEL
  • HUILE D'OLIVE POUR LE MELANGE DE PARMESAN-ROMARIN

PREPARATION

Dissolvez la levure dans un petit bol avec 50 ml d'eau tiède, ajoutez 2 à 3 c.à.s. de farine et remuez jusqu'à obtenir une pâte liquide bien lisse. Rajoutez-y le sel en remélangeant.

Couvrez le bol avec un linge et laissez monter la pâte pendant 30 minutes dans un endroit chaud.

Incorporez l'huile d'olive à la farine avec les doigts jusqu'à l'obtention d'une texture sablonneuse. Faire un puits dans la farine et ajouter le mélange eau-levure.

Partant du centre, incorporez la farine peu à peu au liquide, en effectuant d'une main des cercles croissants, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Il faut rajouter en cours de pétrage, 125ml d'eau tiède et au besoin un peu de farine, si la pâte est trop molle et collante. Il faut pétrir énergiquement et la pâte ne peut pas être trop sèche, ni trop collante.

Dépossez la pâte sur une assiette, en boule et l'inciser en croix sur le dessus de manière à faciliter la montée. Saupoudrez-la d'un peu de farine. Couvrir d'un linge humide et laisser reposer à température ambiante et a l'abri des courants d'air, jusqu'à ce que la pâte double de volume. Celà prend environ 2 heures. La mienne a bien doublé, voir triplé.

Divisez la pâte en petites boules. Mélangez le sel marin, l'huile d'olive, le romarin frais et le parmesan et divisez en autant de parts qu'il-y-a des boules de pâte. Mélangez chaque fois une boule de pâte avec un mélange d'huile et façonnez des petits bâtons d'environ 15 cm de long.

Posez-les en les espaçant bien sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Faites cuire une douzaine de minutes sur 180°C au four.

Laissez refroidir un peu et réservez jusqu'au service.

Si vous réalisez, comme moi, les focaccini un peu à l'avance (dans mon cas 2 heures avant le service), réchauffez-les quelques minutes au four afin qu'ils gardent le côté croquant. Mais pas trop lonngtemps, car il faut que le pâte soit encore bien moëlleuse à l'intérieur.

Bon Appétit!

22:44 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.