07/02/2009

Restaurant La Brouette Bis

RESTAURANT LA BROUETTE BIS

Ce restaurant, je vous en ai déjà parlé ICI J'y suis retourné ce vendredi, invité par un de nos prestataires de service et encore une fois, je dis bravo au patron de ce restaurant où l'on se sens vraiment chez soi.

Le patron, qui officie également en salle est un passioné. Il vous explique les accords mets-vin avec verve et vous montre avec beaucoup d'enthousiasme des photos prises sur un marché truffier quelques semaines avant, sur lesquelles il pose fièrement avec sa prise du jour (au moins 30 truffes de toutes les tailles) afin de prouver qu'il cuisine bien la vrai tuber melanosporum, la truffe noire.

Comme d'habitude, le rapport-qualité prix pour le menu trois services avec vin adaptés était toujours aussi bon: 35€ sans les vins avec supplément de 4€ pour l'entrée et 4€ pour le plat (normal quand on prend des truffes, du ris de veau, ...).

Sur les 6 ou 7 fois que j'ai déjà été mangé chez lui, ce n'était pas vraiment le meilleur passage, mais c'était tout de même de très haut niveau.

L'apéro était très bon avec un Crément du Jura et de l'aspérule. Belle découverte pour moi et je voudrais bien tester celà chez moi. Les mises en bouche étaient plus banales que d'habitude et je dois vous avouer que je ne me rappele plus très bien ce que j'ai mangé, ce qui veut dire que je n'ai pas été surpris.

En entrée j'ai opté pour une poêlée de Saint-Jacques et salsifis à la truffe de Tricastin. Comme nous étions deux à prendre cette entrée et que les deux autres convives avaient pris un ravioli de homard, soupe safran aux mini légumes, le patron a été obligé de nous servir deux vins blanc différents: un montlouis (même type de vin que le vouvray, cépage chenin) et un viognier du sud de la France. Nous avons pus tester l'accord met-vin en goûtant les deux vins. Il est clair que le viognier allait tout de même mieux avec les coquilles que le chenin, qui avait une attaque trop brutale par rapport aux coquilles, aux truffes et aux salsifis. En ce qui concerne le plat, la cuisson des coquilles, qui avaient une très belle épaisseur et une bonne fraîcheur, était parfaite. L'accord salsifis-coquilles, j'ai adoré, je pense même que je le préfère aux asperges. Par contre, j'étais un peu déçu au niveau truffe. La râpée de truffes était vraiment trop fine pour bien apprécier le goût. Il y avait aussi un peu trop de sauce et e l'ai trouver une pointe trop lourde par rapport à la finesse de la truffe. L'ensemble m'a vraiment goûté, mais je pense que la truffe et la coquille méritaient quelque chose de plus subtile comme sauce pour les mettre en valeur. Mais tout de même, très bon.

Puis le plat: Ris de veau poêlés sur épinards et chou-fleur à la graine de moutarde. Au niveau des accords, c'était très bien. La préparation de chou fleur m'a particulièrement plue. Les ris de veau n'étaient pas mal, mais je les préfère un peu plus applatis et plus brunis. Le vin qui accompagnait ce plat, à base de Grenache et de Carrignan était superbe, mais j'en ai oublie le nom. Nous avons terminé la bouteille avec le fromage. Les fromages proposés étaient de qualité supérieure et présentés sur un charriot. Le choix était énorme.

Ce restaurant reste une valeur sure pour moi et je compte bien encore y aller souvent.

Bonne Soirée,

 

19:10 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.