19/03/2009

Bonbon de Chèvre Frais sur Tartare de Concombre et de Kiwi (Jaune), Vinaigrette douce à la Pistache

BONBON DE CHEVRE FRAIS  SUR TARTARE DE CONCOMBRE ET DE KIWI  (JAUNE), VINAIGRETTE DOUCE A LA PISTACHE

ada 012

J'avais envie aujourd'hui de faire plaisir à ma tendre, en lui proposant une recette à base de fromage de chèvre. Elle en raffole. J'ai voulu changer un peu par rapport à notre recette fétiche.

Quand je l'ai vu hier acheter des kiwis, j'ai immédiatemment eu envie de réaliser un accord chèvre-kiwi jaune. J'avais déjà ma petite idée, mais sur le blog 'A la table de L', j'ai également trouvé une bonne source d'inspiration sur cet accord. Voici mon melting-pot maison.

P.S. Comme je n'ai pas trouvé de kiwi jaune, j'ai réalisé la recette avec du kiwi vert normal. C'était excellent, mais avec du kiwi jaune j'ai l'impression que celà doit encore être meilleur. Je réessayerai à l'occasion.

ada 013

INGREDIENTS (4P)

  • 200GR DE CHEVRE FRAIS (ICI 'LE LARRY', UN CHEVRE BIO BELGE)
  • 45GR DE MAGRET DE CANARD SECHE
  • QUELQUES BRANCHES DE MARJOLAINE
  • SEL, POIVRE
  • UN PEU DE CREME LIQUIDE
  • TIGES DE CIBOULETTE
  • 3/4 CONCOMBRE
  • 4 KIWIS (JAUNES (GOLD))
  • 2 C.A.S. HUILE D'OLIVE + UN PEU POUR LE TARTARE
  • POIVRE DE SECHOUAN ET PIMENT D'ESPELETTE
  • BEURRE
  • LE JUS D'UN DEMI CITRON
  • 1 C.A.S. MIEL LIQUIDE
  • 3 C.A.S. D'HUILE DE PISTACHES
  • QUELQUES PISTACHES BIEN VERTES D'IRAN CONCASSEES

ada 010

PREPARATION

Pour le bonbon de chèvre frais

Ecraser le chèvre frais avec le magret séché, finement émincée, ainsi que les fleurs de marjolaine. Assaisonner de poivre et de sel. Rajouter l'huile d'olive. Rajouter au besoin un peu de crème liquide afin d'obtenir un mélange bien homogène.

Répartir le mélange en quatre parts égales. Rouler ce mélange dans des feuilles de brick, comme un petit bonbon, dont vous fixerez les deux extrémités avec un petit morceau de ciboulette. Mettez un peu de beurre fondu sur la jointure du bonbon afin de bien fermer celui-ci.

Frire à la friture à 160°C.

Pour le tartare kiwi-concombre

Eplucher et couper le concombre en très petits dès, un peu comme un mirepoix. Légèrement saler et laisser égoutter.

Eplucher les kiwi, retirer les coeurs blanc, également couper en mirepoix, saler et laisser égoutter.

Mélanger les deux préparations et rajouter un peu d'huile d'olive. Assaisonnez d'un peu de poivre de sèchouan et de piment d'espelette.

Réserver au frigo.

ada 016

Pour la vinaigrette de pistache

Mélanger le jus de citron, le miel et l'huile de pistache.

Finition

Hacher les pistaches vertes d'Iran

Dressage

Placer dans un petit cercle ou des petits carrés en inox, le tartare de kiwi-concombre. Dressez dessus ou à côté un  bonbon de chèvre frais. Autour, verser un filet de vinaigrette de pistache et terminer l'assiette par les brisures de pistaches.

ada 014

Bon Appétit!

21:53 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

c'est bien appétissant dit donc !

Écrit par : lili | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Lili Et en plus c'était bon. Le chèvre se marie très bien avec le kiwi. A bientôt.

Écrit par : Mark | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

C'est original !
Cela doit être bien bon !!!
Bizzzzzzzz
Barbichounette

Écrit par : Barbichounette | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup ton tartare !

Écrit par : Tiuscha | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Barbichounette, C'est terrible comme accord, tu veras! A bientôt à Soissons.

Écrit par : Mark | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Tiuscha, Merci et je te souhaite un bon weekend.

Écrit par : Mark | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Beurk Désolé mais pour moi ce n'est pas très appétissant comme présentation. on dirait une capote usagée attaché par 2 élastiques.

De Plus la présentation en générale tente d'imiter les grands chefs mais cela échoue lamentablement.

Les ingrédients utilisés sont difficilement trouvable et cher.

Un site très ronflant . Je passe mon chemin.

Écrit par : Frédéric | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

huhu trés original ce plat, concombre, chévre, pistache et kiwi le summum de tout ce que j'aime ! trés jolies présentation sur ton bog ! on se verra a Soisson ;)

Écrit par : lamu | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Chèr Frédéric, Tous les gouts sont dans la nature. Je n'ai aucun problème avec cet avis négatif. Je voudrais juste vous dire qu'effectivement, je ne suis pas un professionel et qu'au niveau de la présentation j'essaye de faire de mon mieux avec les moyens du bord et sans avoir eu aucune formation de cuisinier. Ce que je propose sur mon blog est dabord un compte rendu de mon évolution dans la cuisine et ce que je publie ce son effectivement les plats que je cuisine pour ma famille quotidiennement. Par contre, je ne suis pas du tout dacord avec la dénomination 'très ronflant', car si tu avais pris la peine de parcourir un peu ce blog, tu y aurait également trouvé des recettes beaucoup plus classiques tel que les boulettes à la Marolienne, le chicon gratin, la blanquette, le stoemp de carottes. Je n'ai vraiment pas la grosse tête et j'éssaye de donner envie aux autres de cuisiner.
Je ne suis pas daccord non plus avec les ingrédients difficilement trouvables, car tous les ingrédients de cette recette viennent de mon supermarché Delhaize du coin, et il y en a plus de 300 en Belgique. Donc....

Écrit par : Mark | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Lamu, Comme tu as pu le voir dans les commentaires de cette recette, ce n'est pas l'avis de tout le monde. On ne peut pas plaire a tout le monde n'est-ce-pas.
A bientôt,

Écrit par : Mark | 20/03/2009

Répondre à ce commentaire

Mea Culpa Je viens poser mon mea culpa. Je crois que j'étais un petit peu beaucoup énervé hier après une journée pas des plus agréable. Je vois bien que tu fais un maximum pour la présentation des plats.
J'ai fréquenté longtemps les "grands" restaurants et j'ai finalement été lassé par leur cuisine trop guindée. C'est comme la cuisine molléculaire, nous avons de si bon produits, pourquoi s'amuser à vouloir tout déstructurer avec toutes ces substances bizarres.A vouloir faire des oeufs carrés on tue la vrai cuisine.
Maintenant je préfère allez dans un bon bistrot, une taverne typique, manger une bonne viande ou volaille, ou un plat bien de chez nous. j'aime aussi explorer les cuisine d'ailleurs.
Pour les produits difficilement trouvables je parlais de ceux où il faut courrir au fin fond de la belgique.

J'ai également une petite suggestion, soufffrant d'un handicap sévère me privant de déplacement. Cela serait bien une rubrique magasins en ligne, que ce soit alimentaire ou ustensiles.

Donc je tennais vraiment à retirer mes propos, j'y ai été un peu fort.

Écrit par : Frédéric | 21/03/2009

Répondre à ce commentaire

coucou mark
fichtre de la nourriture ???? quelle coincidence moi qui n'aime .... que çà !!!! hihi
merci de m'avoir rendu visite, je te donne rendez vous (à part sur nos blogs respectifs)à Soisson 2 hin , il est prévu que je monte ....
bisous

Écrit par : joebot | 21/03/2009

Répondre à ce commentaire

Joebot, Le rendez-vous est pris. Et continue ton blog maintenant hé! C'est chouette, il y a des bonnes idées. Je vais le mettre dans mes favorits.
A bientôt,

Écrit par : Mark | 22/03/2009

Répondre à ce commentaire

Frédéric, Merci pour ce méa culpa. Pas de problème, celà nous arrive à tous des moments de 'pétage des plombs.
En ce qui concerne la cuisine et les restaurants, je ne suis pas très porté sur les déstructurations et la cuisine dite 'moléculaire'. J'utilise de temps en temps certaines techniques, mais plutôt en complément et quand je suis bloqué au niveau de la réalisation avec les techniques classiques (par exemple l'agar agar pour fabriquer un bonbon de jus de choux rouge et de pomme). Mes restaurants préférés sont très 'brasserie' dans l'esprit: La Paix à Anderlecht et 't Laurierblad à Berlare. Je trouve mon bonheur en cuisine dans des plats très terroir et des plats très élaborés. Je passe de l'un à l'autre sans complexes. Mais il est vrai que, quand on a la cuisine comme hobby (je cuisine quotidiennement), on exeplore pas mal les associations, les textures, le côté visuel d'une assiette. C'est un long chemin à parcourir avant d'arriver au niveau des chefs étoilés, surtout quand on n'a suivi aucun cours de cuisine. Mais c'est passionant. Les cuisines d'ailleur me plaisent également. Sur ce blog il y a déjà pas mal de recettes italiennes, maghrebines et indiennes.
Au niveau des ingrédients dans cette recette, il est vrai que piment d'espelette, poivre de séchouan, huile de pistache e pistaches d'Iran, ne sont pas trouvable chez Delhaize et que comme j'habite à Bruxelles, j'ai assez facile de tout trouver, notamment chez Rob. Mais on peut remplacer les pistaches d'Iran par des pistaches que l'on trouve dans n'importe quelle épicerie marocaine et l'huile de pistache par une autre huile. Et utiliser du poivre noir du moulin et du piment de cayenne. Les recettes ne sont que des idées, on peut les adapter avec les ingrédients que l'on a chez soi.
Au niveau de ta proposition de magasins avec livraison à domicile, je garde celà dans un coin de mon cerveau et peut-être un jour...
A bientôt,

Écrit par : Mark | 22/03/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.