05/05/2009

Gratin de bettes chiogga aux deux fromages, parme et noix

GRATIN DE BETTES CHIOGGA AUX DEUX FROMAGES , PARME ET NOIX

bette 001

Un beau panier de bettes étant tombé dans mon escarcelle, il fallait vite trouver une idée pour les cuisiner au plus vite, avant qu'elles ne flétrissent. Je n'ai pas été bien original avec ce gratin, qui est un classique de chez classique. Par contre j'ai choisi de réaliser ce gratin avec deux fromages assez inhabituels dans ce type de préparation: 3/4 d'Osau Iraty (un de mes fromages préférés) et 1/4 de Roquefort.

J'y ai en outre associé un produit dont le mariage avec le roquefort ne fait plus aucun doute, la noix. Il me restait encore quelques noix, que je me suis empressé de casser afin de récupérer la chair.

J'y ai aussi associé une épice acidulée, le sumac, qui me semble, se marie très bien avec les bettes.

En dernière minute, un invité surprise s'est glissé dans la préparation: du bon jambon de Parme frais de chez le traiteur italien du coin.

Le plat fut une vraie réussite (je sais ça fait très fier, mais bon). Il nous a d'autant plus goûté que les bettes viennent du jardin d'un ami et que quand on sait avec combien de coeur il s'investit dans la culture des légumes rares et herbes, après, manger ce plat s'était presque réligieux pour moi. La défense du bien-manger ce n'est pas spirituel peut-être? En tout cas, un plat à refaire et à refaire.

Une autre bonne idée avec les mêmes bettes, vous la trouverez chez ANNE ET JOSE DES JARDINS DE POMONE Et je suis certain que vous allez en trouver d'autres, des recettes. Allé, tous aux bettes!

bette 008

INGREDIENTS (4P)

  • 500GR A 700GR DE BETTES A CARDES BLANCHES (ICI DE LA BLONDE DE CHIOGGA) DONT ON UTILISE LES CARDES ET LES FEUILLES : LE POIDS DEPEND DES PROPORTIONS EN CARDES ET EN FEUILLES
  • 160GR D'OSAU IRATY
  • 40GR DE ROQUEFORT PAPILLON
  • 40GR BEURRE
  • 25 CL LAIT
  • 1 OIGNON HACHE
  • 1 GOUSSE D'AIL EMINCEE (AUJOURD'HUI REMPLACE PAR 1 AILLET, VERT Y COMPRIS ET UNE FEUILLE D'AIL DES OURS)
  • 40 GR FARINE
  • 2 C.A.S. HUILE D'OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • UNE BONNE PINCEE DE SUMAC
  • LE JUS D'UN DEMI CITRON
  • LE CONTENU DE 10 NOIX
  • 4 TRANCHES FINES DE JAMBON DE PARME FRAIS

bette 006

PREPARATION

Préchauffer le four à 180°C.

Râper l'osau iraty. Hacher les noix.

Séparer les feuilles des bettes et les côtes et lavez-les sous l'eau courante. Egoutter.

Couper les côtes en petits tronçons et les faire cuire al dente (10 minutes) dans 1,5 L d'eau bouillante citronée. Rafraîchir et égoutter.

Hacher les feuilles et les faire fondre dans 1/2 c.à.s. d'huile, avec l'oignon et l'ail. Rajouter un peu de sumac. Après quelques minutes de cuisson, rajouter les côtes de bettes et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Puis égoutter le tout en pressant légèrement avec une cuillère en bois (il faut éviter trop de liquide afin que le plat garde au four une bonne consistance)  Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement en sumac, sel (pas trop) et en poivre.

Faire chauffer le lait, sans le faire bouillir et y faire fondre le roquefort.

Faire fondre le beurre dans un poêlon. Y verser la farine et fouetter le tout pendant 2 minutes afin d'obtenir un pâte homogène de couleur brun clair. Hors du feu, ajouter le lait en filet et bien mélanger. Remettre sur feu doux et faire épaissir sans cesser de remuer. Saler, poivrer.

Huiler un plat à gratin. Y répartir les côtes et les feuilles de bettes. Placer dessus la moitié de l'osau iraty, puis les tranches de jambon de Parme. Napper de sauce béchamel au roquefort et terminer par le reste de l'osau iraty, mélangé aux noix hachées.

bette 003

bette 004

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. Servir bien chaud.

bette 007

Bon Appétit!

20:28 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (23)

Commentaires

Mark, je prends ta recette telle quelle ! Si je trouve encore des bettes bien évidemment.
J'adore l'aillet (va falloir que j'aille de nouveau en chercher au marché place des Chasseurs Ardennais car je n'en ai plus). Et l'Ossau Iraty est aussi un de mes fromages préférés (faut juste que j'en trouve car c'est pas évident).

Écrit par : Marielle | 05/05/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, L'osau iraty, tu en trouves sans problèmes chez VDH au Westland et au Woluwé Shopping Center. Ils ont vraiment tous les bons fromages.
Le plat était vraiment une belle réussite.

Écrit par : Mark | 05/05/2009

Répondre à ce commentaire

Mark, je veux bien. Mais tu me vois déjà me taper le Westland de chez moi ? Je sais qu'il y en a parfois à Carrefour, mais pas toujours. Peut-être aussi au Cora ?

Écrit par : Marielle | 05/05/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, Il faut absolument déménager Marielle!

Écrit par : Mark | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Franchement Mark cela donne envie d'en manger.

Pour Marielle,

As-tu déjà été voir chez Catherine rue du Midi (hauteur rue des Pierres) bonne fromagerie + charcuterie

Écrit par : Anne | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Anne, Et tu sais quoi? Il en reste pour demain midi. Mjam mjam. Demain au tour des épinards.

Écrit par : Mark | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Cette recette me plaît beaucoup et ici, je peux tout trouver en faisant mes courses.

Écrit par : mamina | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

c'est vraiment une excellente idée pour cuisiner les blettes. Je suis sure que tout le monde adorerait chez moi

Écrit par : encuisinectout | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Mamina, C'est assez italien au final la recette: des bionda de chiogga, du parme et de l'huile d'olive. Tu peux remplacer le roquefort par un bleu italien.

Écrit par : Mark | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Encuisinectout, Je te conseilles vivement de tester la recette, j'ai adoré.

Écrit par : Mark | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Voila un beau gratin . Ou se situe le bon potager ou tu as eu les bettes ? Je crois supposer ?
Amitiés ,
Roland

Écrit par : Roland | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Roland, Je ne le dirai pas, na na na!

Écrit par : Mark | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Extrêmement gourmand ton gratin Mark ! Pur délice fromager..

Écrit par : Tiuscha | 07/05/2009

Répondre à ce commentaire

Tiuscha, C'était superbon et le roquefort n'était pas surreprésenté, ce qui donne un résultat très équilibré.

Écrit par : Mark | 07/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je n'ai plus trop le temps de passer, je me répète, mais ça ne s'arrange pas ! N'empêche que je loupe de belles recettes comme ce gratin de bettes devant lequel je fonds ; supers associations gourmandes, un plat revigorant que j'adore.

Écrit par : Marie-France | 08/05/2009

Répondre à ce commentaire

Marie-France, On mange les derniers morceaux ce soir, avec une bonne purée maison. Donc pas de cuisine pour moi ce soir. Et demain, re-poisson avec des sardines à la chermoula.

Écrit par : Mark | 08/05/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai sauté les poissons, car je ne suis pas trop friande! mais ce gratin!!! je veux bien un morceau! biises micky

Écrit par : mickymath | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

Micky, Ben, c'est qu'il n'y en a plus! Je vais devoir en refaire alors. :)

Écrit par : Mark | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

Sans jambon pour moi, mais je prends tout le reste! Bravo pour ton blog, très belles recettes, très appétissantes, Mmmmmm!
bises

Écrit par : plume_d_argent | 13/05/2009

Répondre à ce commentaire

favori acheté des splendides bettes au petit producteur , mais comment les cuisiner? vite le web-livre de cuisine !je mets illico ta recette dans mes favoris !

Écrit par : cathoune | 28/06/2009

Répondre à ce commentaire

Plume d'argent, Merci pour tes compliments. Sans jambon celà est tout aussi bon.

Écrit par : MARK | 28/06/2009

Répondre à ce commentaire

Cathoune, Promèts moi juste de me donner ton avis après avoir testé la recette.
A bientôt,

Écrit par : MARK | 28/06/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai gouté aux figuettes sauvages d'Andalousie, voila un produit qui ne vaut rien, pas de saveur, pas de sucre, insipides. Voici des figues sans doute impropres aux marchés et à la consommation, relookées par enrobage de farine et dont on vante l'aspect naturel pour le rendre plus crédibles aux yeux des consommateurs. Fuyons cette fabrication agroalimentaire espagnole et préférons d'autres figues.

Écrit par : rené | 20/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.