29/05/2009

RESTAURANT LA PAIX : 6 IEME VISITE ET TOUJOURS LE BONHEUR!

RESTAURANT LA PAIX: 6 IEME VISITE ET TOUJOURS LE BONHEUR!

Il y avait déjà beaucoup trop longtemps que je n'avais plus été manger dans un de mes restaurants fétiches, le Restaurant La Paix à Anderlecht, en face des abatoirs.

Si vous n'aimez pas trop la cuisine spectacle, la cuisine dans laquelle l'effet prends le pas sur le contenu, la cuisine des mousses, des gelées et des pomades, La Paix est votre adresse. Mais à condition d'aimer la viande et d'avoir un esprit assez ouvert pour oser déguster les parties dites moins nobles des bovins et des cochons. Mais, vous auriez tort de ne pas vous lancer.

Pour cette sixième visite, je n'ai encore une fois, été déçu à aucun moment, tout était cuisiné à la perfection, la qualité des produits utilisés au top et le service impecable.

David Martin, le chef en cuisine, et sa charmante épouse, ont vraiment réussi une admirable alliance entre cuisine brasserie et toute la convivialité qui va avec et la grande gastronomie, sa présentation moderne et les règles d'un bon service à table. On y est chouchouté du début à la fin, aussi bien dans l'assiette qu'à table. C'est vraiment irréprochable.

Nous étions trois à table et nous avons débuté bien-sûr avec un apéritif, un sherry sec pour moi comme souvent. Une première petite amuse nous a été servie, un bouillon corsé de crabe avec une crème au café. Etonnant à l'énoncé, mais n'ayez crainte, le dosage était parfait et celà restait une crème et non un cappuccino. Super.

Puis, surprise! Ayant un peu sympathisé avec le couple de restaurateurs à travers mon blog de cuisine et mes diverse visites, nous avons été convié à une petite dégustation spéciale, réservée que pour quelques tables tout au long du service. Je ne sais pas si je méritais celà plus que les autres, mais connaissant mon amour pour les bons produits bien cuisinés, j'ai adoré cette attention. A table nous avons simplement apris que le chef avait 'aujourd'hui des petites crevettes grises de la Mer du Nord, encore vivantes' et donc d'une fraîcheur impécable et que le Chef allait nous faire une petite amuse supplémantaire avec celà. Après être venu montré les belles bèbètes à table, le Chef s'est donc activé. Le résultat était très bon: quelques crevettes grises cuites à la plancha et à déguster avec carapace, tête et pâtes comprises (celà fait peur mais c'est extra), un oeuf poché, une purée de petits pois et une petite boule de gelée de citron. Simplement très bon.

Au niveau des entrées, j'ai pris une des entrées les plus connues de ce restaurant, et que je reprends pour la deuxième fois, les croustillants de pieds de porcs Basque désossés, à la moutarde. Belle présentation avec 3 petits croustillants, rien de supperflu sur l'assiette, dosage parfait des ingrédients, terrrrrible. Un des autres convives avait pris la même chose et était également aux anges. Le troisième convive avait opté pour les Beignets de Petit Gris  de Mr Roberti, beurre à l'ail, persil et pain. Ici aussi, convive comblé. Et que dire de la présentation. 9 petits beignets, allignés parfaitement en trois rangées de trois, sous forme de beignet plus que parfait (on aurait dit 9 clones) et placés sur un petit rond de préparation à base d'ail et de persil. Une merveille de stylisme minimaliste. Et ce qui est parfait également, c'est la quantité sur l'assiette. Il y avait juste assez de Petits Gris et de Croustillants de Pieds de Porcs pour caller la faim avant l'arrivée du plat, mais en ne remplissant pas trop l'estomac et pas de trop non-plus, ce qui est risqué avec ce type de plats, car trop d'escargots à l'ail ou trop de pieds de porcs à la moutarde, celà devient vite écueurant à la longue. Donc, parfait de chez parfait.

Au niveau des plats, nous avons tous pris un plat différent, mais le verdict était à chaque fois le même: c'est trop bon, c'est cuisiné à la perfection. Le convive qui avait pris les Rognons de Veau Belge sautés Dijonnaise trouvait le nettoyage des rognons impécable, la cuisson peut-être un rien trop rosé pour lui (au centre), mais très bonne. Par contre, la sauce était assez relevée et manquait selon lui une petite rajoute de crème pour l'adoucir un peu. Je n'ai pas goûté, donc je ne peux pas vous donner mon avis sur la question. Le deuxième convive avait pris le Filet de selle d'agneau de La ferme de Belle-Vue, Alexandre & Véronique Dupont, tartufata et bien venant du sud de la France, me dit qu'il n'avait jamais mangé un agneau aussi bon, aussi bien cuisiné, aussi moelleux, aussi.....  Quand à moi, j'ai pris (et j'ai très bien fait) une nouveauté à la carte (carte qui ne varie pas énormément, à un ritme très slow slow food), tellement nouveaux qu'il ne figure pas encore sur la carte du site web: un parmentier de queue de boeuf. Mais ne vous imaginez pas le parmentier habituel. La purée de pommes de terre ici, était magnifique et était à mi-chemin entre une pommade de pommes de terre et un sabayon de pommes de terre (je ne sais pas comment il à fait, mais s'était délicieux). Et la queue de boeuf baignait dans un jus admirablement cuisiné avec des beaux petits pois frais en plus. Et même si le plat était assez copieux, je n'avais pas l'estomac lourd après. Je vous conseille ce plat.

Nous avons tous également pris un dessert. Les desserts, bien que très bons, ont sucités un peu moins d'enthousiasme. La dame blanche, bien que très bonne, n'a pas tout à fait conquise un des convives (qui travaille chaque année pendant l'été chez un glacier de la côte méditérannée). Le misérable était, selon les dires de l'autre convive, délicieux. Mais, car il y a un mais! Il aurait préféré un misérable deux fois plus grand et voir diaparaître tous les autres éléments sur l'assiette, selon lui superflus. Quand à moi, j'ai pris (à l'énoncé du titre celà ne va pas vous étonner) Le Gourmand (café, cacao, vanille, praliné, whisky). J'ai trouvé celà très bon, il y avait pas mal d'éléments sur l'assiette, peut-être aussi un peu trop, mais très bon tout de même. Et sympa, car il y avait beaucoup de textures différentes.

Comme vin à table, nous avons pris du début à la fin, un Vaqcuéras de Jaboulet. Il était très bon avec ce type de cuisine.

Je conseille donc une nouvelle fois à tout le monde d'aller découvrir se restaurant, sauf si vous êtes végétariens. David Martin est vraiment passé maître dans la haute brasserie. D'un niveau que j'ai pu trouver également chez Guy Van Cauter dans 't Laurierblad à Berlare.

Voici les billets précédents à ce sujet:

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/5392954/RESTAU...

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/5397987/RESTAU...

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/5422943/RESTAU...

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/5494789/RESTAU...

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/6198990/le-pet...

 

Bonne Journée,

10:07 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Quoi !!! Que lis-je ? Que vois-je ? Qu'entends-je ? Tu as de nouveau été à La Paix !
Je te l'avais déjà dit dans un billet précédent : cela fait longtemps que j'ai envie d'y aller.
Mais ce n'est certainement plus maintenant que je peux encore espérer y aller un jour avec Michel. Ni ailleurs... :-(
Quand est-ce qu'on y va ensemble ? ;-)

Écrit par : Marielle | 29/05/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, Ben oui, et je vais y retourner très vite, car s'est vraiment le pied sa cuisine.
Je suis désolé pour toi que tu ne puisses plus y aller, mais on essayera d'y aller à l'occasion avec les amis blogeurs. Maintenant, il faudra le faire sur l'heure du midi, car il n'est ni ouvert en soirée, ni le weekend. Celà corse un peu l'organisation d'un tel repas.

Écrit par : Mark | 30/05/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai découvert la Brasserie de la Paix il y a peu et je partage absolument votre enthousiasme. Je garde aussi un très bon souvenir du parmentier de queue de boeuf, miam!
Quelques photos: http://ceformidable.skynetblogs.be/post/6874339/la-brasserie-de-la-paix-a-anderlecht

Écrit par : David | 30/05/2009

Répondre à ce commentaire

David, Je viens de lire ton post sur le sujet et il reflète tout à fait ce que je resens à chaque fois lorsque j'y vais. Le choix est pour moi également à chaque fois cornélien et donc j'y retourne régulièrement afin de parcourir cette merveilleuse carte.

Écrit par : Mark | 31/05/2009

Répondre à ce commentaire

la-cuisine-cefor-midable Suivant des cours de traiteur au Céfor à Namur, j'ai fait un blog qui reprend toutes les recettes des cours de 1 ère année.Bonne visite à tous et bonne appétit.

Écrit par : pompier bruno | 27/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bruno, Merci pour l'info, celà est certainement intéressant pour les non-prof. comme moi. A bientôt,

Écrit par : Mark | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.