06/06/2009

Babyhomard, artichaut et jeunes légumes au jus de barigoule

BABY HOMARD, ARTICHAUT ET JEUNES LEGUMES AU JUS DE BARIGOULE

KRE 007B

A la base de ce plat aujourd'hui, une double envie. Tout d'abord une envie de babyhomard, dont c'est la pleine saison et que je ne pouvais pas râter, surtout après avoir vu la présentation sublime de ce produit sur le blog de mon ami Philou (Un-cuisinier-chez-vous). Puis, une envie constante d'artichauts poivrades (surtout maintenant que j'ai compris comment les nettoyer convenablement). Et puis, depuis longtemps, un plat Provençal m'intrigeais: le fameux artichaut à la barigoule.

J'ai donc voulu associer l'artichaut à la barigoule avec le babyhomard. Pour la préparation de barigoule, je me suis très très largement laisser inspiré par Alain Ducasse, qui a réussi, selon mon humble avis, à moderniser quelque peu la recette et la rendre visuelement plus jolie. Sa version est tombé à point, car j'avais envie de jeunes légumes. Maintenant dans la version ci-dessous vous pouvez rajouter ou remplacer des légumes par par exemple des mini-courgettes avec fleurs, des haricots verts, ....

Mais barigoule, c'est quoi ce machin? La barigoulo, baligoulo, brigoulo, boulingoulo, bouringoulo, bouligoulo, embourigo, berigolo ou berigoulo est en fait le nom provençal du champignon lactaire délicieux, dit aussi sanguin. C'est un champignon à la chair épaisse, ferme, au parfum fruité. Il est aussi appelé l'agaric du panicaut, agaricus eryngii, devenu après pleurotus ou pleurotte du panicau. En provence on marie ce champignon avec l'artichaut poivrade, dit violet. Le mot vient du bas latin brugola.

Malheureusement, mon grossiste en champignons me faisait savoir qu'il n'y en avait pas en ce moment et que la bonne saison étais en septembre-octobre. Pourtant, si on l'accompagne d'artichauts, la saison des artichauts c'est quand-même maintenant? Tiuscha, éclaire ma lanterne, veux-tu!

Comme je n'avais pas le lactaire sanguin, j'ai utilisé d'autres champignons: du simple champignon de Paris pour la base du jus et des St Georges et Pieds Bleus pour la préparation finale de la barigoule.

Le barigoule, C'étais aussi un chapeau feutré à larges bords que coiffaient autrefois les paysannes provençales.

On dit aussi que c'est Frédéric Mistral qui donne en 1850 le premier ce nom à cette recette de cuisine provençale.

Mais assez bavardé, voici la recette:

INGREDIENTS (2P)

Pour le homard

KRE 001B (2)

  • 2 BABYHOMARD DE +- 400GR
  • 5L D'EAU
  • 2 C.A.S. DE SEL
  • 1 BRANCHE DE CELERI, FEUILLES COMPRISES
  • BOUQUET GARNI
  • 1 OIGNON EMINCE
  • 20 GRAINS DE POIVRE BLANC
  • 1/4 L DE VIN BLANC
  • 2 BONNES PINCEES DE POIVRE DE CAYENNE

Pour le jus de barigoule

  • 80 GR D'OIGNONS HACHES
  • 50 GR CELERI EN BRANCHES HACHES
  • 80 GR CAROTTES EN PETITS CUBES
  • 80 GR FENOUIL HACHE
  • 4 GOUSSES D'AIL PELEES ET HACHEES EN PETITS MORCEAUX
  • 150 GR DE CHAMPIGNONS LACTAIRES (ici remplacé par des Champignons de Paris) COUPES EN BRUNOISE
  • 1 BRIN DE THYM
  • 1 FEUILLE DE LAURIER
  • 1/2 C.A.C. DE GRAINES DE CORIANDRE
  • 1/2 C.A.S. DE POIVRE CONCASSE GROS
  • 2 FEUILLES DE BASILIC
  • 2 DL DE VIN BLANC
  • 4 FEUILLES D'OSEILLE
  • 4 C.A.S. D'HUILE D'OLIVE
  • SEL

Pour les légumes

  • 10 ARTICHAUTS POIVRADES
  • 300 GR CAROTTES FANES
  • 1 PETIT FENOUIL AVEC UN MAXIMUM DE FANES
  • 4 PETITS POIREAUX JEUNES
  • 4 CEBETTES
  • 4 JEUNES OIGNONS NOUVEAUX
  • 6 RADIS ROUGES (ALLONGES)
  • 8 OIGNONS GRELOTS
  • 100 GR DE CHAMPIGNONS LACTAIRES (ICI PIEDS BLEUS ET ST GEORGES)
  • 100 GR DE GROS DES DE JAMBON DE BAYONNE
  • 1/4 L DE VIN BLANC SEC
  • 1 C.A.S. VINAIGRE DE XERES
  • 1/2 C.A.S. VINAIGRE BALSAMIQUE EXTRA VIEUX
  • 4 FEUILLES DE BASILIC
  • 1,5 DL D'HUILE D'OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • 2 CITRONS
  • PERSIL PLAT ET THYM FRAIS

KRE 005B (2)

PREPARATION

1. Pochage des homards

Mélanger les ingrédients pour le fumet et faites bouillir pendant 20 minutes.

Rincer les homards sous l'eau froide.

Pocher pendant 6 minutes les babyhomards dans ce fumet bouillant.

Retirer les homards, égoutter et réserver.

2. Préparation du jus de barigoule

Couper le pied des champignons, nettoyer les champignons et les couper en petits morceaux.

Dans un petit carré de gaze, mettre les feuilles de basilic, le thym, le laurier, les grains de poivre et de coriandre concassés. Nouez ce petit carré d'aromates et d'épices.

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse de 20 cm de diamètre. Y mettre tous les légumes et les faire blondir à peine en les tournant sans cesse. Puis, les mouiller avec le vin blanc et laisser évaporer à demi. Verser de l'eau dans la sauteuse pour couvrir largement les légumes. Saler. Ajouter le nouet d'épices et laisser cuire pendant 1 heure à tout petits frémissements.

3. Préparation des ingrédients

Enlever chez les petits artichauts, les feuilles extérieures les plus dures et les plus foncées. Garder les claires et plus douces. Frotter les feuilles restantes de citron.

Couper les pointes des feuilles à 2/3 et frotter le dessus de citron.

Peler la tige et en couper la base. Il faut garder à peu près 10 cm de tige.

Garder les artichauts dans de l'eau citronée (le jus d'un citron).

Peler les carottes et les navets et leur laisser 1 cm de fanes.

Couper la racine des fenouils et leur laisser un maximum de fanes. Couper en rondelles.

Couper la racine des poireaux, les peler et leur laisser la partie vert tendre. Les laisser entiers.

Couper la racine des radis et les fanes.

Peler les oignons grelots.

Couper la racine des jeunes oignons et cebettes et laisser la partie vert tendre.

Préparer les radis.

Laver tous les légumes.

Couper le jambon de bayonne en lardons.

Juste avant leur utilisation, égoutter les artichauts de l'eau citronée; les essuyer dans un torchon et les couper en quatre.

4. Préparation

Faire blanchir pendant 2 minutes dans l'eau bouillante, les jeunes oignons, cebettes, grelots, radis et  poireaux. Faites celà légume par légume. Immédiatemment, à chaque fois, les mettre dans de l'eau glacée, afin de garder leurs belles couleurs.

Quand le jus de barigoule à cuit pendant 1 heure, égoutter les légumes et réserver le jus dans une casserole. Jetter les légumes et les aromates du jus de barigoule. Mais n'oubliez pas de bien presser ls légumes dans le chinois afin de récupérer un maximum de jus.

Allumer le four à 175°C.

Chauffer 4 c.à.s. d'huile d'olive dans une cocotte de 26cm et faire revenir les artichauts sur feu vif pendant 3 minutes. Bien saler les artichauts avec du sel gris de mer. Ajouter les carottes et les faire suer 2 minutes. Ajouter les oignons grelots, cebettes, fenouiL, radis, jeunes oignons, poireaux, ainsi que le jambon et cuire encore 2 à 3 minutes.

KRE 002B (2)

Ajouter les champignons entiers ou coupés en deux et cuire encore 2 minutes.

KRE 003B

Mouiller avec le vin blanc et laisser réduire de moitié, puis ajouter le jus de barigoule. Il doit couvrir les légumes à hauteur. Couvrir le tout d'une feuille de papier sulfurisé du diamètre de la cocotte et la glisser au four pour 25 à 30 minutes. Il faut qu'après la cuisson, les légumes soient encore légèrement croquants.

Laisser refroidir, puis retirer les légumes de la cocotte et réserver dans un plat. Jeter le jambon.

Ajouter au jus les deux vinaigres, l'huile restante, sel et poivre et fouettez vivement pour obtenir une émulsion.

4. Cuisson des homards

Prélever la chair du homard (le corps et la chair des pinces) en essayant de la casser un minimum.

Placer la chair dans un plat à four légèrement frotté au beurre. Saler légèrement au sel gris de mer et au poivre noir du moulin. Enduire les homards légèrement de beurre clarifié. Mettre ce plat au fourréchauffé à 180°C pendant 1 à 2 minutes.

5. Finition

Remettre les légumes dans la cocotte afin qu'ils s'enrobent bien de ce jus parfumé.

Ciseler les fines herbes (persil plat, basilic et thym) et en saupoudrer les légumes. Couvrir pendant 30 à 60 secondes pour en exacerber le goût.

KRE 004B (2)

Répartir le jus, les légumes et le homard dans des belles assiettes creuses.

KRE 006B (2)

 

Bon Appétit!

 

22:08 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (26)

Commentaires

Superbe , digne d'un grand restaurant .
Amitiés ,
Roland

Écrit par : Roland | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Roland, Merci pour ton commentaire. Et a bientôt chez toi. J'essaye de rattrapper mon retard cette semaine. Je suis déjà arrivé chez Fabienne et je continue ma liste.

Écrit par : Mark | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

un bien beau plat mais je serais incapable de bouillir les bêtes!! biises micky

Écrit par : mickymath | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Micky, Tu peux les mettre à la casserole les yeux fermés et puis mettre immédiatement le couvercle. Je passerai te voir ce weekend après une longue absence sur les blogs.

Écrit par : Mark | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis une inconditionnelle du homard... j'aime les artichauts en barigoule, où chez moi l'artichaut domine.
La recette est belle mais peut-être encore un peu chargée pour moi!
Bon dimanche à toi et à ta petite famille.

Écrit par : mamina | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Mamina, Dans cette recette l'artichaut domine tout de même assez bien, car il y en a 10 au total. Le jus de barigoule par contre est dominé par le vin et par le champignon, le champignon qui normalement est un élément important dans la barigoule (bien que je n'ai pas trouvé la variété qui faut). Les légumes choisis autour de l'artichaut sont très compatibles et en grande partie de la même famille. Si tu trouves celà trop chargé, tu peux enlever les carottes et le fenouil. C'est une question de goût je pense. Nous avons bien aimé, même si madame a trouvé les légumes encore trop croquantes (mais moi j'aime bien quand celà croque). Je me suis basé sur la recette d'Alain Ducasse ici. A bientot, il faut absolument que je passes chez toi ce soir pour rattraper les semaines passées.

Écrit par : Mark | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Belles pinces mon Seigneur ! Et dire que ce sont des pinces de baby. J'ai eu l'occasion de manger plusieurs fois du homard au Québec mais je préfère le crabe et les St Jacques. Tes pinces (sans rire) sont certainement délicieuses avec leur accompagnement.
Je vais essayer de recommencer à te rendre visite sans promettre un commentaire. Tout dépend de ....

Écrit par : Aline | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Aline, Merci d'être passé chez moi dans ce moment difficile. Que le courage soit avec toi.

Écrit par : Mark | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Magnifique, Mark, tu as pris beaucoup de soin avec les légumes, même si j'"ai une préférence pour une cuisson confite, et ton homard ! Je me damnerais pour cette assiette !

Écrit par : Tiuscha | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Bravo pour cette très jolie recette vraiment raffinée et gourmande....de saison en plus...bref tout ce qu'il faut pour me faire craquer !!!!
Bises

Écrit par : sandrine | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Tiuscha, Merci pour ton avis et à bientôt.

Écrit par : Mark | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Sandrine, Merci. J'éssaye de plus en plus (quasiment toujours maintenant) de cuisiner selon la saison. Tous ces jeunes légumes m'ont litéralement fait craquer aussi.

Écrit par : Mark | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Superbe Mark! Même à cette heure ça donne faim!

Mais, question peut-être naïve, pourquoi tu jettes le jambon?

Écrit par : lili | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

Lili, Ici le jambon (mais on peut également le faire avec du lard salé ou fumé selon les goûts) ne sert qu'a donner son goût et ses aromes. Une fois cuit pendant plus de 30 minutes avec les légumes, je le trouve moins intéressant dans ce plat. Je voulais rester dans l'assiette sur les légumes et le homard. Mais comme nous avons eu droit à notre bon petit plat, les deux chats se sont régalés avec le jambon après. Maintenant, si tu laisses le jambon, il n'y a vraiment pas de problème. Dans la recette originale on laisse également les lardons.

Écrit par : Mark | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

Salut Mark
Felicitations pour la prouesse technique !
A+
Pierre

Écrit par : Pierre | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

Hummmmmmmmmm tous ce délicieux petits légumes et le homard que j'aime vraiment beaucoup beaucoup, ca doit être divin et à suivre la recette j'en reçois tous les parfums...Enfin ...Je rêve là !)
Superbe recette , amicalement de la vallée

Écrit par : MTV | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

Pierre, Merci pour le compliment.

Écrit par : Mark | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

MTV, Merci également pour le petit coucou sympa.

Écrit par : Mark | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

tu sais quoi ma grand...tant pis si on dois attendre plus longtemps pour fêter l'inauguration de ta cuisine! une seule condition: tu nous la fais celle-là à cette occasion. Biz à vous deux

Écrit par : fabienne | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

Fabienne, Tu salives là? Je vais biensur inaugurer ma cuccina, mais pour ce plat, ce ne sera pas la saison. Je vois mal des artichauts et des jeunes légumes en octobre-novembre. :) Et puis, du homard pour une dizaine d'affamés, vu le niveau de mes finances après les travaux..... :) Mais on fêtera celà très dignement biensur.

Écrit par : Mark | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

Oh oui, c'est un véritable plat de fête, je découvre ton blog et dès la première recette, je ne suis pas déçue

Écrit par : chapot | 10/06/2009

Répondre à ce commentaire

Bernie, Bonsoir et merci pour cette première visite. J'espère vous retrouver bientôt. Pour le moment je publie un peu moins car les enfants sont en examen et ont besoin de moi. Mais je reviens vite.

Écrit par : Mark | 10/06/2009

Répondre à ce commentaire

Mmhhh... cela doit être bien bon mais, comme Mamina, recette un peu trop chargée pour moi aussi.

Écrit par : Marielle | 10/06/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, C'est une question de goût personnel je suppose. Je ne vois pas pourquoi on accepte beaucoup d'ingrédients dans une paëlla, une fidéua, une ratatouille ou un couscous et que dans un plat comme celui ci on ne l'accepte pas. Je ne vois pas la différence. De plus, ici, pas mal d'ingrédients sont de la même famille (oignons grelots, jeunes oignons, cebettes) ou assez neutres de goût. Moi j'ai en tout cas adoré ce plat.

Écrit par : Mark | 11/06/2009

Répondre à ce commentaire

hummmmmmmmmm, un plat bien appètissant

Écrit par : salma82 | 11/06/2009

Répondre à ce commentaire

Salma82 Merci pour ton commentaire. A bientôt.

Écrit par : Mark | 12/06/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.