17/06/2009

Les vins belges ont décidémment le vent en poupe

LES VINS BELGES ONT DECIDEMMENT LE VENT EN POUPE

Je vous ai déjà parlé à plusieures reprises de quelques vins belges. Nous n'en avons pas beaucoup, le climat et le sol ne s'y prêtant ps toujours. Mais les vins produits en Belgique sont de plus en plus qualitatifs. Les vignerons belges sont bien obligés de rechercher la qualité pour se faire une place sur un marché bien dominé par la France, l'Italie et le Nouveau Monde.

Nous venons encore d'avoir une preuve supplémentaire de cette bonne qualité du vin belge. Les derniers mois il y avait une émission (de télé-réalité) sur une chaîne néerlandophone de notre pays. Le titre: 'Mijn Restaurant'. Il s'agissait, pour faire court, d'une challenge entre 5 couples autour de la création d'un restaurant. Les cinq couples (qui n'avaient encore jamais eu de restaurant) recevaient un bâtiment de la commune ou de la ville, souvent des anciennes maisons de mâitre, des bâtiment réligieux, des bâtiments anciens. Ils recevaient une somme d'argent pour retapper les bâtiments, devaient en faire des restaurants, engager une équipe de cuisine et de salle, créer une carte...... Le couple gagnant recevait au final le bâtiment et pouvais donc garder son restaurant. J'espère que c'es clair (mais je n'ai pas envie de vous raconter tous les détails)?

Lors de cette émission, le deuxième meilleur cuisinnier du monde (selon Michelin en tout cas), Heston Blumenthal du restaurant 'The Fat Duck' est venu visiter certains des restaurants et a jugé la cuisine et le service.

Dans le restaurant de St-Truiden, le 'Bigarreaux', Heston avait été plein de compliments pour l'utilisation des produits du terroir à la carte. Il a également eu l'occasion de goûter un vin belge, le 'Clos d'Opleeuw' et il a été litérallement conquis par ce breuvage.

A tel point, qu'il voulait absolument avoir ce vin désormais à la carte de son restaurant. Ce n'est tout de même pas rien pour un petit vigneron belge. De plus, il était ce jour là, accompagné de Fiona Morrison, une sommité au niveau vin.

Le vigneron de 47 ans, Peter Colemont, fabrique ce vin blanc depuis 2004 dans un domaine du même nom. Il s'agit d'un terrain emmuré de seulement un hectare dans un petit village Limbourgeois, Gors-Opleeuw. Il y travaille en solo et fait tout lui même: couper les vignes, récolter les raisins, presser, embouteiller et livrer aux restaurants et grossistes. La production annuelle de ce bourgogne blanc belge est de 3.000 bouteilles. Ce n'est pas beaucoup, mais Peter préfère la qualité à la quantité.

'The Fat Duck' ne sera pas le premier étoilé à avoir ce vin à sa carte. On le trouve déjà au Hof Van Cleve, Chez Bruneau, au Clos St Denis, chez Pazzo, Figaro, Ambrozijn, Hertog Jan et Maison Van Damme. Le chef Hollandais Sergio Herman du restaurant Oud Sluis est également un grand fan et a le vin à sa carte.

Le prix de la bouteille est de 25€, mais en magasin ou au restaurant il faudra compter beaucoup plus. Pas dans mes budgets malheureusement.

Bravo pour cet exploit,

Bonne Soirée,

22:34 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

3000 bt en effet... IL y a de jolis vins ailleurs mais on est si chauvin. Même au niveau de la région : ici les gens ne boivent quasiment que du cote du rhône !

Écrit par : Tiuscha | 17/06/2009

Répondre à ce commentaire

Tiuscha, Moi je ne suis pas chauvin par contre, mais je trouve celà formidable que le vin belge arrive à ce niveau, car ce n'est pas facile pour un petit pays qui n'a pas toujours la meilleur terre ni la meilleur position par rapport à l'ensoleilement. Mais avec de la volonté, de la rigeur et un bon choix des cépages, ils arrivent à faire des merveilles.

Écrit par : Mark | 17/06/2009

Répondre à ce commentaire

Je souhaite beaucoup de succès à ce vigneron, je ne doute pas qu'avec des cuisiniers à ses côtés comme Heston Blumenthal, il ne le connaisse rapidement,

Écrit par : chapot | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

Bernie, Dommage pour le prix à la bouteille pour des simples conso's comme nous, mais il faut tout de même soutenir la qualité.
A bientôt,

Écrit par : MARK | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mark ,
Je suis tout à fait d'accord avec toi , il faut défendre nos producteurs locaux , en voici un qui demeure à 1 km de chez moi et qui produit un vin blanc supérieur à un guwestraminer qui de plus est , fait fureur dans les restos du crû .
Vignoble du Clos Bois Marie
Chaussée de Waremme 142a
4500 HUY
Téléphone: 085/21.33.86

Les vignes sont taillées courtes pour limiter la production. Les vendanges sont effectuées à pleine maturité pendant la première quinzaine d’octobre. La vinification comprend une première fermentation pour développer des arômes délicats et une deuxième fermentation selon la méthode bourguignonne. La maturation dure un an avec 3 soutirages pour la clarification.
Le vignoble existe depuis 985 et la production n’a été interrompue que de 1940 à 1963. Le Briolet est une appellation ancestrale donnée aux vins de la région de Huy.


Écrit par : Roland | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

Roland, Si j'en trouve, j'éssaye. Merci pour l'info.

Écrit par : Mark | 19/06/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.