22/08/2009

Tabouleh légèrement piquant aux petits raisins et noix de cajou

TABOULEH LEGEREMENT PIQUANT AUX PETITS RAISINS ET NOIX DE CAJOU

klip 006

Quand on est comme moi, confronté à vivre pendant quelques mois sans vraie cuisine, on éssaye de trouver des recettes faciles à réaliser avec seulement deux petites taques électriques portables. Quand en plus, il fait chaud, et qu'on a un peu la flemme et moins d'appétit, on recherche les légumes et la fraicheur. Pas envie en ce moment de plats en sauce et de crème liquide, de grosses pièces de viande et de gratins. Vive les légumes d'été. Envie donc de tomates, aubergines, courgettes, salades, concombres, ...... et des multiples herbes que la nature nous offre si généreusement.

Ce matin je me suis donc amusé à préparer un bon tabouleh (taboulé si vous préférez) pour ce soir. Il faut toujours le faire un peu à l'avance, il prendra plus de goût car les différents éléments le composant auront plus de temps pour se passer mutuellement leurs saveurs. On peut même le réaliser la veille, il n'en sera que meilleur.

klip 011

Quand, en Belgique, on dit tabouleh, on pense immédiatemment à un plat froid à base de beaucoup de semoule (couscous) et très peu de légumes. Il ne s'agit pas la alors du vrai tabouleh d'origine. Le tabouleh est un plat qui nous vient du Liban et de la Syrie et qui n'est pas réalisé avec du couscous, mais avec du bulgur (boulgour, bourghul, ....), qui est du blé complèt concassé. Puis, autre différence avec ce que nous avons l'habitude de manger: le tabouleh d'origine est principalement composé d'herbes et de légumes, dans lequel on n'ajoute qu'un tout petit peu de bulgur. Traditionellement on le mange en se servant de feuilles de laitue en guise de couverts. Le tabouleh original est donc un plat plutôt vert au lieu de beige. Et donc plutot une salade, qu'un plat complèt.

Dans ma version, je me suis plus tourné vers ce plat traditionel. J'y ai aussi apporté ma touche personelle avec un peu de harissa et une décoration de raisins secs et de cajous.

Au final, nous avons été tous les deux comblés. A partir de maintenant, c'est certain, ce tabouleh sera notre version pour bien longtemps. C'est vraiment un plat idéal pour le temps qu'il fait en ce moment sur la Belgique. Il apporte une incroyable fraicheur en bouche. Il ne baigne pas dans le liquide, mais à chaque bouchée, c'est une explosion de fraicheur citronée et d'herbes en bouche, un régal. Aujourd'hui nous avons dégusté ce tabouleh avec une brochette de boeuf marinée (que je n'ai pas réalisée moi-même, mais achetée toute faite, par manque de comfort en ce moment chez moi au niveau de la cuisine). A refaire très vite. C'est du boulot, mais celà vaut la peine.

klip 001

INGREDIENTS (2 a 4P)

  • 6 C.A.S. BOUILLON DE LEGUMES
  • 6 C.A.S. BULGUR FIN
  • LE JUS DE 2 CITRONS
  • 4 TOMATES
  • 2/3 COURGETTE
  • 8 JEUNES OIGNONS NOUVEAUX (AVEC UN PEU DE LEUR VERDURE)
  • 1 BOUQUET DE PERSIL PLAT
  • 5 BRINS DE CORIANDRE
  • 8 A 10 BRINS DE MENTHE
  • 3 C.A.S. RAISINS SECS
  • 75GR NOIX DE CAJOU
  • 2/3 C.A.C. HARISSA (VOUS POUVEZ REMPLACER PAR QUELQUES C.A.S. D'HUILE PIMENTEE AU LIEU DE L'HUILE D'OLIVE)
  • 8 C.A.S. HUILE D'OLIVE
  • SEL FIN
  • POIVRE BLANC

klip 007

PREPARATION

Rincer le bulgur et bien l'égoutter. Bien le frotter entre le bout des doigts. Puis, le rincer encore plusieures fois avec de l'eau claire et bien l'égoutter à la fin. Y ajouter les c.à.s. de bouillon de légumes tiède. Mélanger. Réserver au frais.

Laver le persil, le coriandre et la menthe, puis les éponger avec du papier absorbant. Emincer les feuilles de persil, de coriandre et de menthe.

Couper les oignons en petits dés, puis les saupoudrer d'un peu de sel et les émincer encore si possible. Couper la courgette en tout petits dés, les ébouillanter pendant 1 minute, puis les placer dans de l'eau bien froide. Les éponger sur du papier absorbant.

Mélanger la menthe, le coriandre, le persil, la courgette et les oignons.

Couper les tomates en petits dés, après avoir éliminé les graines. Les ajouter, avec le bulgur, aux autres ingrédients. Le bulgur va continuer à gonfler au contact du reste des ingrédients.

Mélanger l'huile d'olive avec la harissa.

Ajouter dans la préparation, cette huile, le jus de citron et assaisonner en poivre (et en sel si nécessaire). Bien mélanger le tout.

Réserver le tabouleh au minimum 3 heures au frigo et le servir bien frais.

Faire revenir doucement les raisins secs dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Dès qu'ils gonflent légèrement, les réserver. Les ajouter au moment de servir au tabouleh.

Faire griller à sec quelques noix de cajou et les hacher grossièrement. Ajouter également sur le dessus du tabouleh au service.

klip 005

ACCORD VIN:

Un minervois rosé par exemple, un gris nord-africain, un tavel...

22:02 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (18)

Commentaires

Superbe ce tabouleh, mais la note sucrée des raisins secs me gêne toujours un peu... Je garde les arachides et autres fruits secs !

Écrit par : Tiuscha | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Tiuscha, C'est marrant, c'est justement le contraste que nous aimons bien ici. Mais sans raisins secs et même sans arachides, c'est toujours aussi bon.

Écrit par : Mark | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonne idée de recette. J'aime bien, je prend note. Merci m'dame ;)
Ces photos me donne l'eau à la bouche :D
Bisous bonne fin de week-end.

Écrit par : adeline | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis étonnée par le mot arachide employé par Tiuscha, les noix de cajou, je ne sais pas si ça porte un autre nom... mais en tout cas, ça me plaît bien.

Écrit par : mamina | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Mmhhh... je crois bien que je vais faire ton tabouleh dans les prochains jours. Malheureusement, Michel est maintenant interdit de fruits secs et d'oléagineux. Je les mettrai donc uniquement dans "mon" assiette.

Écrit par : Marielle | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Adeline, Sans aucune prétention de ma part, mais tu ne sera pas déçue.

Écrit par : Mark | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, Sans les noix et les raisins, c'est tout aussi bon. Avec un bon morceau de poulet grillé par exemple.

Écrit par : Mark | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Mamina, Tu as raison, la noix de cajou n'est pas vraiment de la famille des arachides. Il s'agit de l'amande de l'aracandier, qui est, si ma mémoire est bonne, un arbre de la famille des magnolias. Mais je suis certain que tu savais celà déjà. Ce qui est sympa avec la noix de cajou est son goût pas trop prononcé et son apport de croquant. Abientôt,

Écrit par : Mark | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Une très belle recette de tabouleh avec cette arachide !
C'est très parfumé !
Bisous, Doria

Écrit par : Doria | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Doria, Le tabouleh Libanais est maintenant adopté chez nous pour chaque été. Une merveille de simplicité mais un goût terrible.

Écrit par : Mark | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

Tiens justement, nous en avons mangé hein hier lors de notre pique-nique des voisins. J'adore le tabouleh depuis qu'une amie libanaise me l'a fait découvrir il y a quelques années. Je n'aurais pas imaginé y mettre des arachides ou fruits secs mais pourquoi pas. J'aurais une préférence toutefois pour les fruits secs.

Écrit par : Marie-France | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Marie-France, Marrant de voir comment chaqu'un a ces préférences. Avec noix, sans noix, avec raisins.... Il y en a pour tout le monde. Bises.

Écrit par : Mark | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup le taboulé ou tabouleh. La honte mais j'ose l'avouer, je m'offre un petit pot de taboulé à l'oriental tout préparé que je mange en soirée devant la télé. Mais je préparerai un tabouleh à ta façon pour un repas avec ma fille.

Écrit par : Aline | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime bien le taboulé libanais - je le prépare toujours avec pleins d'herbes et du bourghul (j'en ai de tailles différentes) acheté à l'épicerie turque...

Écrit par : Apolina | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

dis, si je peux faire la difficile... simplement un petit Tavel en accompagnement pour moi ;-) Iki doki? Biz à tous.

Écrit par : fabienne | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Aline, Mais il ne faut pas avoir honte, sais-tu. Nous aussi on se laisse de temps en temps tenter au Delhaize par un taboulé tout fait d'avance. Rien de grave à celà. On peut de temps en temps se rendre la vie facile avec des choses toutes faites.

Écrit par : Mark | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Apolina, On est bien daccord alors. C'est trop bon. Nous avons mangé le restant quand on est rentrés ce soir du boulot. Celà rafraichit beaucoup plus que n'importe quel jus de fruits.

Écrit par : Mark | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Fabienne, Je l'avais noté dans la recette tout à fait en-bas. Un bon tavel, oui oui.

Écrit par : Mark | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.