13/10/2009

Linguine alle vongole (Linguine aux palourdes)

LINGUINE ALLE VONGOLE (LINGUINE AUX PALOURDES)

KJUYT 007

Il ya a quelques semaines, j'ai été invité par un ami et il nous avait fait des pâtes alle vongole. A mon tour de m'éssayer à ce classique de chez classique italien.

J'ai fait quelques entorces à la recette d'origine en ajoutant un peu de piment et quelques tomates, mais celà me plaisait plus ainsi. Je n'avais pas de linguine fraîches, j'ai donc pris cette fois des spagetti.

Après vous pouvez varier les plaisirs sur la même base avec de coques, des moules, des praires ou un mélange de différents coquillages. Et pourquoi pas y ajouter (pour rendre le plat plus festiv) des coquilles st jacques, des langoustines, des gambas, des calamars.... Toutes les combinaisons sont possibles ici.

Après au niveau des pâtes, libre à vous de choisir des tagliatelle, des spaghetti, des orecchiette..... Il y a le choix.

Voici ma petite version personelle, mais tout de même très très classique.

C'est superbon, mais n'empêche, nous avons tous les deux préféré le goût des coques au goût des palourdes dans ce type de recette. La prochaine fois je la teste avec les coques.

KJUYT 009

INGREDIENTS

  • 400GR LINGUINE FRAIS
  • 1KGR VONGOLE
  • 2 TOMATES
  • 2 A 3 GOUSSES D'AIL (EN FONCTION DE LA TAILLE DES GOUSSES)
  • 1 PIMENT ROUGE (CHILI)
  • 1 VERRE DE VIN BLANC SEC (+- 10CL)
  • 1 BOUQUET DE PERSIL PLAT
  • 3 A 4 C.A.S. D'HUILE D'OLIVE
  • POIVRE ET SEL
  • GROS SEL DE GUERANDE

KJUYT 011

PREPARATION

Placer les palourdes dans de l'eau salée pendant 2 heures, ceci afin d'éliminer le gros du sable contenu dans les palourdes.

Emonder les tomates: cuire quelques secondes à l'eau bouillante, peler et enlever les graines.

Bien nettoyer les palourdes en les rinçant plusieures fois sous l'eau froide courante. Le sable des palourdes est le réel énemmi de cette recette.

Emincer les gousses d'ail et les frire légèrement dans une poêle large et assez haute, dans l'huile d'olive, sur feu très doux. L'ail ne peut surtout pas brunir. Y ajouter le petit piment épépiné et coupé en petits morceaux (dosage selon votre goût). Faites celà en laissant pendant quelques minutes le couvercle sur la poêle.

Bien mélanger le tout et ajouter les palourdes.

Déglacer au vin blanc. Couvrir la poêle et augmenter le feu.

Couper les tomates en cubes et les ajouter aux palourdes quand ceux-çi sont ouvertes à moitié. Couvrir à nouveau et laisser la poêle sur le feu tant que les palourdes ne sont pas ouvertes complètement.

Faire cuire les linguine 'al dente' dans une casserole bien remplie d'eau bouillante légèrement salée (au gros sel). Celà ne prend que quelques minutes.

Egoutter les pâtes, mais pas à 100%, afin de garder un peu d'amidon pour lier le jus de cuisson des palourdes. Ajouter les pâtes dans les palourdes. Bien mélanger le tout. Assaisonner de poivre du moulin (ne plus saler ici) et ne soyez pas radin sur le persil haché, que vous rajoutez également à la fin de la cuisson. Poursuivre un peu la cuisson en ajoutant un peu d'eau de cuisson pour 'détendre' les linguine (j'en connais un qui va être content!).

Ajouter un filet d'huile sur la préparation dans l'assiette.

Bon Appétit!

22:07 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

C'est classique mais toujours bon... et puis, les pâtes, qui n'aime pas?
Avec des palourdes, c'est toujours divin.

Écrit par : mamina | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Mamina, Back in business à ce que je vois! Il ne faut pas toujours faire du nouveau, les bons plats de tradition, qui ont prouvés leur éfficacité, il faut les respecter. C'était très bon, mais nous préférons tout de même la version avec des coques.

Écrit par : Mark | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Mmhhh... des pasta avec des vongole ! Nous adorons à la maison.
As-tu déjà essayé la mienne ? Pas de tomate dedans mais tellement bonne : http://menusplaisirs.over-blog.com/article-29638662.html

Bonne journée.

Écrit par : Marielle | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Marielle, Je suis très très content de lire ton commentaire. Tu sais pourquoi.
Je viendrai lire ta version afin de comparer.

Écrit par : Mark | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Quelle belle assiette bien succulente !

Écrit par : Doria | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Doria, Merci d'être passée me voir.

Écrit par : Mark | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Viva les pasta. Je les aime préparées de toutes les façons. Avec tout de même une préférence pour les pâtes avec coquillages.

Écrit par : Aline | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Aline, Ben, ca tombe bien alors!

Écrit par : Mark | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

C'est encore moi ;-))) ...Mais dans la tradition classique napolitaine, cent fois mieux des pâtes sèches que des pâtes fraîches (cela étant, la liberté et la recherche sont aussi le devoir du cuisinier). En effet, cette recette appelle un goût, une texture très "al dente" ..que seules les pâtes sèches peuvent donner...Ravi de te voir employer l'eau de cuisson, en effet, plutôt que la crème, cher Mark! ;-)))))))))))))))))

Écrit par : Carlo | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Carlo, Je retiens la leçon au sujet des pâtes sèches et fraîches. Merci pour le conseil d'un connaisseur.

Écrit par : MARK | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.