15/07/2010

Moules Anisées

MOULES ANISEES

Cette semaine nous avons préparé des moules. C'est encore un peu tôt pour la bonne saison, qui est plutôt en septembre, mais Sabine aime tellement ça que je me devais d'en faire. Moi, j'aime, mais ce n'est pas ce que je préfère. Je n'arrive jamais à finir mon kilo et j'ai besoin de changer la recette de temps en temps. Les moules marinières, c'est ce que je préfère, mais cette fois je me suis aventuré sur l'anis en combinant les moules avec du pastis, des graines de fenouil et du fenouil.

C'était très bon, mais j'aurais encore du corser le goût anisé en ajoutant vers la fin, sans cuire trop longtemps, encore un peu de pastis. A éssayer la prochaine fois. Comme la recette publié avant, je ne suis pas tout à fait content de moi. A la fin lorsque j'ai lié aux jaunes d'oeufs, je n'ai pas fait gaffe et le jaune d'oeuf au lieu de lier, c'est retrouvé en omelette. Erreur de débutant, j'ai été assez mauvais ici. Je ne publierai donc pas la photo, pas joli dans l'assiette.

INGREDIENTS (2P)

  • 2KG DE MOULES
  • 1 OIGNON BLANC ASSEZ GROS
  • 1 GOUSSE D'AIL
  • 2 TIGES DE CITRONELLE
  • 1 BON FENOUIL AVEC BEAUCOUP DE VERDURE
  • 2 C.A.S. D'HUILE D'OLIVE
  • 20 CL VIN BLANC
  • 15 CL CREME LIQUIDE
  • 5 C.A.S. PASTIS
  • 1 BONNE C.A.S. DE PERSIL HACHE
  • 2 JAUNES D'OEUFS BATTUS
  • POIVRE NOIR DU MOULIN
  • LE ZESTE D'UN CITRON NON-TRAITE
  • LE JUS D'UN CITRON NON-TRAITE
  • 1 C.A.S. DE GRAINES DE FENOUIL

PREPARATION

Bien rinçer les moules sous l'eau courante, les nettoyer et éviter les moules qui ne se ferment pas après les avoir tappé légèrement contre le bord de l'évier. Jetter également les moules cassées. Emplir alors une grande cuvette d'eau et laver les moules, en les brassant fortement, pour bien les frotter les unes contre les autres, afin de finir de décoller les petites impuretés qui auraient échappé au grattage. Renouveler l'opération jusqu'à ce que l'eau de la bassine soit claire. Il ne faut pas laisser tremper les moules dans l'eau. Elles croiraient que la mer est remontée et recommenceraient le travail de filtrage qui fait transiter en elles des hectolitres d'eau chaque jour. Du coup, elles s'empliraient d'eau douce, et seraient moins bonnes, assez fades.

Emincer l'oignon (en deux, puis en rondelles très fines) et l'ail. Nettoyer le fenouil et le couper en fines lanières en évitant de mettre le coeur dur. Hacher la verdure du fenouil. Préparer les tiges de citronelle en ne récupérant que le centre bien aromatique et non fibreux, puis couper la tige en rondelles fines.

Faire chauffer l'huile d'olive dans une casserole assez grande pour contenir 2 kg de moules. Y faire revenir sur feu moyen, les lanières d'oignon et les graines de fenouil pendant 2 à 3 minutes. Ajouter l'ail, la citronelle et le fenouil et faire revenir 1 minute de plus.

Ajouter les moules, puis le vin blanc. Faire bouillir, couvrir et faire revenir jusqu'à ouverture complète de toutes les moules. Comptez environ 10 minutes en secouant la casserole de moules à mi-cuisson.

Avec un égouttoir, enlever les moules de la casserole. Réserver les moules dans un four à 50°C.

Faire réduire à feu fort le jus de cuisson (il n'est pas nécessaire de le passer, mais libre à vous de le faire ou pas) de moitié. Puis ajouter la crème liquide et le pastis et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes.

Mélanger la sauce avec le persil et la verdure de fenouil.

Lier les jaunes d'oeufs avec un peu de sauce, puis verser celà dans la casserole (hors feu) en mélangeant immédiatemment avec un fouet.

Rectifier l'assaisonnement en poivre noir du moulin. Ajouter le zeste de citron et un tiers du jus de citron.

Remettre les moules dans la casserole hors feu et mélanger le tout.

 

Servir avec un peu de baguette ou encore mieux, avec des bonnes frites maison. Dans l'assiette, ajouter selon votre goût encore un peu de jus de citron.

ACCOMPAGNEMENT VIN:

Un bon chardonnay pas trop boisé. Un Pouilly Fuissé par exemple 

00:05 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Michel et moi adorons les moules au pastis et/ou au fenouil.
Mais pourquoi ajoutes-tu du citron ? Ca m'intrigue.

En ce qui concerne Skynetblogs, je préfère ce design à l'ancien, surtout la couleur de fond. Par contre, je trouve que les textes dans les colonnes gauche et droite ainsi que ceux des commentaires sont trop grands par rapport aux textes des billets. Mais je suppose que cela s'est fait automatiquement.

Écrit par : Marielle | 15/07/2010

Répondre à ce commentaire

A la pêche aux moules moules....
Excellente cette recette.
Bonnes vacances en Bretagne
Bisous

Écrit par : Aline | 15/07/2010

Répondre à ce commentaire

Hello Mark, du changement, tu fais peau neuve pour l'été ? J'aime beaucoup les saveurs anisées avec les moules.

Écrit par : Tiuscha | 18/07/2010

Répondre à ce commentaire

Marielle,

Je rentre de vacances là. J'ai encore beaucoup de boulot avec le blog, qui n'est pas encore tout à fait à jour. Skynet a changé de platforme récemment et j'ai du changer mon blog, mais pas encore trouvé le temps de changer les petits détails qui gènent.

En ce qui concerne le citron, réponse facile: j'aime ça!

Bises,

Mark

Écrit par : Mark | 25/07/2010

Répondre à ce commentaire

Aline,

Content d'entendre de tes nouvelles. La Bretagne fût mémorable, foi de bernique (private joke, tu comprendras plus tard). Bises et à bientôt,

Mark

Écrit par : Mark | 25/07/2010

Répondre à ce commentaire

Tiuscha,

Oui, oui, peau neuve, bon un peu obligée par un changement de platforme de l'hébergeur et tout ce qui s'en suit.
Comme par exmple, la recette d'Anne-Sophie Pic sur laquelle tu avais laissé un commentaire, mais qui ne devait pas encore être publié, car texte brouillon (mais publié avec les changements de l'hébergeur).
Je viens de récpupérer tous mes brouillons et je les ai enlevé du blog.
Ce soir je continue à travailler sur les lettrages et autres soucis, je dois encore ajouter des photos....

A bientôt, qui sait dans quelques semaines du côté de Nyons?

Bises

Mark

Écrit par : Mark | 25/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.