22/06/2013

Alsace mai 2013 jours 2 & 3 : La Grangelière & L'Abreuvoir

ALSACE MAI 2013 JOURS 2 & 3 : LA GRANGELIERE & L'ABREUVOIR

Le lendemain de notre repas à Colmar, nous décidons de sillonner les petits villages de la route des vins et nous nous arretons à Riquewhir, Ribeauvillé, Eguisheim. Les maisons typiques, les vignes qui poussent, les décorations festives, les cigognes, tout ce qui fait ce coin d'Alsace, dépaysement total.

Voici quelques photo's de ces visites:

 

P1030100.JPG

P1030108.JPG

 

P1030107.JPG

P1030113.JPG

 

P1030122.JPG

 

P1030133.JPG

P1030148.JPG

P1030120.JPG

Lors de ces visites, une tâche très importante à faire: trouver le restaurant pour le soir biensur (oui, car avec les menus du soir et le petit déjeuner bien copieux le matin, pas besoin de s'empiffrer le midi). Pas de bol, fête des mères le lendemain! Donc pas mal d'établissements affichent complèt. Ce fût le cas de notre premier choix: Le Grappe d'Or à Riquewhir. Celà aurait été très gag de manger dans deux Grappes d'Or sur quelques jours de temps. La carte était allèchante et le restaurant a des bonnes critiques, nous râlons de ne pas pouvoir déguster les bonnes choses que nous lisons sur la carte. Ce n'est que partie remise, lors de ma prochaine visite en Alsace je réserve à l'avance.

 

P1030105.JPG

Toutes ces recherches nous donnent quand-même très faim et on se laisse tenter par une petite halte sucrée chez le patissier Villemain à Ribeauvillé.

P1030150.JPG

16 heures et toujours pas de restaurant pour le soir. Nous commençons à nous inquiéter. Dernière halte et dernière chance à Eguisheim. Après un tour du village nous hésitons entre deux maisons: La Grangelière, chez Christophe Cavelier (ancien Chef du restaurant étoilé 'Le Valet de Coeur' à Ribeauvillé) et Le Pavillon Gourmand, chez Patrick et David Schnubel (élèves d'Haeberlin, Bocuse et Bras). Les deux nous tentent. Le premier par son cadre plus sympa et sa carte assez terroir, le deuxième par le parcours des deux chefs. Nous optons finalement pour La Grangelière sur le feeling et en raison de notre volonté de goûter l'Alsace enfin.

Nous n'allons pas regreter notre choix: bonne cuisine du terroir, chouette accueuil, restaurant très sympa pour venir avec les enfants aussi (ce qui n'était pas notre cas), ambiance cool et conviviale. On y passe vraiment une bonne soirée assez terroir.

Positif et négatif à la fois: certain(e)s avaient vraiment envie des 'Joues de porc braisées au pinot noir et spaëtzle', mais malheureusement l'approvisionnement de joues de porc n'y était pas. Heureusement qu'il restaient des spaëtzle avec autre chose. Idem pour moi, qui avait envie d'asperges, vu la periode de l'année. En raison du mauvais temps, moins d'asperges sur le marché et prix trop élevés, donc pas d'asperges blanches. Pas de morilles non plus dans la sauce, remplacé par des autres champignons. Dommage pour nous, car nous nous étions fait à l'idée et un restaurant qui met des plats à sa carte, surtout à l'extérieur de l'établissement, devrait signaler le manque de certains plats afin que les clients puissent le voir avant de réserver. Positif, car celà prouve que nous sommes ici dans une maison ou l'on cuisine encore du maison et pas du sous-vide de telle ou telle marque industrielle. C'était la déception et le côté rassurant à la fois.

Par contre, servir du pain sans beurre, c'est assez bof-bof je trouve.

Avec l'apèro nous avons reçu une petite mise en bouche, un crème aérée d'asperges vertes. Très bonne. Rien d'extraordinaire, mais très bien dosée.

P1030165.JPG

Comme entrée, j'avais opté pour les escargots à l'Alsacienne, qui ont ceci de particulier qu'on met un peu de jus de viande ou de bouillon avant de placer l'escargot et son beurre d'ail. Un délice de simplicité, je n'ai pas laissé une goutte de beurre dans le fond du plat et il m'en a fallu du pain pour aller chercher tout ce qu'il y avait. Un régal. Ici aussi, très simple à première vue, mais très bien réalisé. J'ai hâte d'avoir ce type de contenants pour les faire à la maison également.

P1030167.JPG

D'autres ont optés pour le foie gras poêlé, très bon également.

P1030166.JPG

Comme plat, j'ai pris une bonne poularde fermière, asperges vertes, sauce champignons (car pas de morilles). Rien à dire, sauf peut-être cette stupide tomate qui n'avais rien à voir dans l'assiette (mais bon, ce n'est que mon avis). Servi avec des spaëtzle.

P1030168.JPG

P1030170.JPG

Ma femme a pris les rognons à la moutarde, accompagné de spaëtzle. Les premiers rognons de sa vie et elle a vidé l'assiette. Celà me semblait très bon aussi.

P1030171.JPG

Nos amis ont pris pour l'un une choucroute, pour l'autre un magret de canard en sauce. Le magret de canard était très bon selon celui qui l'à manger. La choucroute, c'est un peu comme toujours en Alsace: la viande cuite séparemment du légume, je n'aime pas trop. Je préfère quand la viande donne son goût et son jus au légume, quand tout ce beau monde cuit ensemble avec pas mal de baies de genièvre et de poivre. Ici celà me semblait un peu tristounet et assez pauvre en saveurs. Mais j'avoue ne pas avoir goûté, donc....

P1030172.JPG

P1030173.JPG

P1030169.JPG

P1030174.JPG

Avec ce repas nous avons eu un forfait vin de 15€ par personne, mais les vins n'étaient pas vraiment adaptés 100% aux différents plats et nous avons eu le même vin pour tous les plats. Dommage dans une région vinicole. Surtout qu'un des vins servis n'était pas Alsacien du tout.

Mais l'un dans l'autre, nous avons bien aimé, c'était convivial et bon, quelques manquements, mais je conseille quand-même ce restaurant à ceux qui visitent l'Alsace.

Le lendemain, temps assez médiocre, mais nous avions prévus le coup. Nous avons été visité le magnifique château du Haut Koenigsbourg. Belle rénovation et très intéressante visite guidée, vraiment bien fichue.

 

P1030181.JPG

P1030186.JPG

 

P1030200.JPG

 

P1030210.JPG

Nous y passons toute la matinée et terminons notre périple Alsacien dans le petit village de Turckheim. Je ne quitterai pas sans avoir mangé une bonne 'Flammenküchen'. Nous nous dirigeons donc vers le restaurant 'L'Abreuvoir', car je savais de l'année précédente, que là ils étaient 'top'. Malheureusement, pas de place, foutue fêtes de mères à nouveau. Dans le reste du village tout est complèt également et nous voilà dépité au milieu du village. Un peu avant 14 heures nous retentons le coup à l'Abreuvoir et là, la chance tourne, une table se libère et ils sont prêts à cuisiner encore un peu pour nous. Ouf!

 

restaurant l'abreuvoir

 

 8 place turenne
 68230 turckheim (alsace)    

 

P1030215.JPG 

 

 Flammenküchen topissime, faite au fromage blanc, donc très légère, bien fine et croustillante, légère. Il ne me fallait rien de plus que ça avec un bon verre de vin du cru, avant d'affronter la route du retour vers Bruxelles. Allez, encore une petute crème brûlée...

Allez vite encore une petite crème brûlée....

Je n'ai pas goûté d'autres plats typiques dans ce restaurant, mais je les ai vu passer devant moi. Tout à l'air bon là-bas et l'accueuil est très sympa.

P1030218.JPG

Bonne Journée,

 

11:18 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Merci pour ce voyage, bisous Mark

Écrit par : Mich. | 22/06/2013

Répondre à ce commentaire

Chaque jour en Alsace signifie un kilo de plus ... Une semaine en Alsace signifie le remplacement de la garde robe...

Dangereuse, cette région...

Écrit par : PeeGee | 22/06/2013

Répondre à ce commentaire

Mich,

Avec plaisir.

PeeGee,

Très dangereuse, 3 kg de plus en quatres jours. Heureusement depuis j'ai pu éliminér. Mais vivre là-bas, on a intérêt à avoir un métier qui bouge, qui fait transpirer.... :)

Mark

Écrit par : MARK | 22/06/2013

Répondre à ce commentaire

Merci pour le feedback de votre voyage, très intéressant. Région que j'aime également. Bonne journée, Sabine

Écrit par : Sabine Ney | 25/06/2013

Répondre à ce commentaire

Sabine,

Content que celà fasse plaisir.

Mark

Écrit par : MARK | 25/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.