23/10/2013

Cheeseburger 2013

CHEESEBURGER 2013

 

P1040073.JPG

 

J'aime encore bien ça, un hamburger, de temps en temps et j'avoue même qu'il m'arrive de m'attarder au quick pour manger un cheese, un giant ou une autre crasse de se genre. Même si ce n'est pas terrible et que celà travaille directement sur mon système digestif et que je le regrette à chaque fois après.

On va donc se faire plaisir avec un cheeseburger maison. Un mix perso entre des recettes dans le supplément Victoire, Het Laatste Nieuws et la recette de Jeroen Meus. Pas un classique avec tomates, concombre et salade. Non, un cheese un peu plus travaillé que celà.

Je dois dire que le goût était à la hauteur de mes espérances.

P1040072.JPG

INGREDIENTS (8 HAMBURGERS)

  • 600 G HACHE DE BOEUF
  • 200 G HACHE DE PORC ASSEZ GRAS (GORGE, COLLIER)
  • 10 G CHAPELURE MAISON
  • 3 C.A.S. PERSIL FRISE
  • 2 JAUNES D'OEUF
  • SEL, POIVRE
  • POIVRE VERT EN POUDRE
  • 2 C.A.C. SAUCE WORSHESTERSHIRE
  • 1 OIGNON MOYEN
  • HUILE NEUTRE
  • 8 LONGUES TRANCHES DE CHEDDAR
  • 2 CAROTTES + 1 OIGNON ROUGE ASSEZ GROS
  • 1 C.A.S. SUCRE ROUX
  • 15 CL KRIEK ACIDE
  • 2 C.A.S. VINAIGRE DE XERES
  • JUS D'UN 1/2 CITRON
  • 8 PAINS A HAMBURGER (BUNS AU SESAME)
  • 1 CHICON
  • 100 G PICKLES + 160 G MAYONNAISE
  • 4 C.A.S  DE FROMAGE PHILDELPHIA
  • UN BEAU MORCEAU DE STILTON

P1040070.JPG

PREPARATION

Peler les carottes et les couper en lanières fines. Peler l'oignon et le couper en demi rondelles. Faire fondre les oignons avec le laurier et le thym dans un peu d'huile neutre pendant environ 15 minutes. Ajouter les carottes, le sucre, le vinaigre et la bière. Ajouter le jus de citron et laisser confire le tout à feu doux jusqu'à ce que le mélange soit tendre et que le liquide soit évaporé. Laisser refroidir.

Ciseler le persil frisé. Ciseler également le chicon cru.

Faire revenir l'oignon finement émincé dans un peu d'huile neutre, ceci à petit feu. Réserver.

Mélanger la mayonnaise avec le pickles.

Mélanger le philadelphia avec le stilton.

Mélanger le haché avec la chapelure, le persil, l'oignon, la sauce worshestershire, poivre vert en poudre et les jaunes d'oeufs. Saler et poivrer.

A l'aide d'un emporte-pièce, confectionner 4 hamburgers d'environ 2 cm d'épaisseur avec ce mélange.

 

P1040066.JPG

 

Enduire les hamburgers sur chaque face d'un rien d'huile au pinceau.

Saisir les hamburgers sur le grill bien chaud, pour les colorer, 1 minute 30 sur chaque face maximum, puis poursuivre la cuisson au four préchauffé à 180°C pendant environ 20 minutes.

Ajouter les tranches de fromage (pliées en deux) 3-4 minutes avant la fin de la cuisson pour les faire fondre.

Couper le pain à hamburger en deux. Griller sur les deux faces intérieures pendant 45 secondes dans la même poêle que les hamburgers. Réserver quelques minutes dans le four éteint, encore chaud.

Monter les hamburgers:

1. Un demi pain.

2. Tartiner le pain avec le mélange stilton-philadelphia.

3. Mettre un peu de chicons crus.

4. Ajouter un peu de mélange carottes-oignons

4. Mettre un hamburger

5. La tranche de cheddar

6. Fermer avec le deuxième demi pain, préalablement tartiné de mélange mayo-pickles.

 

P1040075.JPG


Bon Appétit!

21:58 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Tous les matins (ou preque), la première chose que je fais en arrivant au bureau c'est d'aller voir ton blog et de découvrire tes recettes..... ca me met de bonne humeur pour la journée ! Et ce matin encore, quelle joie de découvrir cet hamburger amélioré que je vais certainement tester un de ces jours. Bonne journée Mark !

Écrit par : Natacha | 24/10/2013

Répondre à ce commentaire

Bjr Mark, tu te demandais l'autre jour combien de personnes s'intéressaient à ton blog et essayaient les recettes publiées ... et bien voilà, comme Natacha je me réjouis de consulter ton blog chaque jour, que ce soit pour me donner des idées ou pour reproduire les recettes. MERCI !
Je ne vais pour ainsi dire jamais au quick, mc do, etc pour la simple raison que mon estomac me le fait payer; par contre, les vrais hamburgers maison classiques ou réinventés, j'apprécie .

Écrit par : Sabine | 24/10/2013

Répondre à ce commentaire

Natacha,

Ca me fait très plaisir. Je me demande toujours qui lit quoi, quand et qui reproduit ou pas. C'est chouette de savori que celà sert à quelque chose. Même si ce n'est pas du tout une corvée, vraiment un grand plaisir de tenir ce blog.
Tu n'es pas trop déçue j'espère qu'il n'y a pas une recette chaque jour? Parfois on refait certaines recettes et donc.... :)

Sabine,

Je suis donc doublement content ce jour. :) C'esy fun de réaliser des hamburgers maison, vraiment facile et le nombre de possibilitées est illimitées. J'en avais déjà fait un sur l'agneau avec pleine de bonnes choses. Et j'en referai encore.

Merci pour vos gentils messages,

Mark

Écrit par : mark | 24/10/2013

Répondre à ce commentaire

Hello Mark,
jolie recette, samedi je prépare un hamburger veau au citron et parmesan ... J'ai envie de servir avec une fondue de fenouil enfin je contine à éllaborer la redcette!
bon we

Écrit par : Michele | 25/10/2013

Répondre à ce commentaire

Michèle,

Sympa aussi, il y a pas mal de possibilitées. Par contre avec le veau il manque peut-être un peu de gras pour avoir le côté gourmand.

Mark

Écrit par : mark | 26/10/2013

Répondre à ce commentaire

Tu as tout à fait raison ! Mais je suis, cette semaine en ...austérité calorique ! Mais as-tu déjà gouté le steak haché de veau de chez Picard ? (Ne grimpe pas aux rideaux svp !!!) Il y a de très beaux produits surgelés et surtout dans cette marque !
J'ai trouvé la sauce pour accompagner mon burger : une mayonnaise de poireaux !
bon we

Écrit par : Michele | 26/10/2013

Répondre à ce commentaire

Ah, l'asutérité calorique, je connais, je m'y adonne de temps en temps mais je retombe aussitôt. :)
Picard a effectivement quelques chouettes produits et je n'ai rien contre le surgelé, mais j'évite un maximum, mais je ne connais pas le haché de chez Picard, donc je ne peux commenter.
Mayo aux poireaux, intéressant.

Mark

Écrit par : mark | 26/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.