04/01/2015

Coquillettes au fenouil et autres restes d'un frigo après fêtes

COQUILLETTES AU FENOUIL ET AUTRES RESTES D'UN FRIGO APRES FETES

 

Coquillettes, Pâtes, Fenouil, Tomates, Olives Noires, Jambon de Bayonne, Parmesan, Piment d'Espelette, Thym, Laurier, Ail, Huile d'Olive, Roquette, Pastis

 

De temps en temps, au lieu de me ruer sur une nouvelle recette issue de mon imagination, de mes envies, d'influences diverses ou des produits que je trouve au marché, je me pose et j'ouvre tout simplement mon frigo et mes armoires.

Force est de constater que souvent, il y a des restes et que si on ne les utilise pas à un certain moment, les bons restes se trouvent à la poubelle et s'est un peu honteux de devoir faire celà.

Mon trio magique pour travailler les restes (il y en a d'autres evidemment), sont pâtes, risotto et omelette. Cette fois j'ai opté pour les pâtes avec ces deux paquets de coquillettes à moitié pleins ou à moité vides (c'est comme vous voulez).

J'ouvre donc mon frigo et j'y trouve un fenouil, quelques tomates cerises pas encore trop abimées, quelques tomates, une boîte de tomates pelées à moitié vide, une boîte d'olives noires dénoyautées à moitié vide, du parmesan, de la roquette, quelques tranches de jambon de Bayonne. Je complète avec thym, laurier, ail, pastis et piment d'espelette et avec rien que ça, je nous fais un bon plat de pâtes.

Vous devrez donc disposer des mêmes restes que moi pour réaliser cette recette, ou vous en inspirer.

 

Coquillettes, Pâtes, Fenouil, Tomates, Olives Noires, Jambon de Bayonne, Parmesan, Piment d'Espelette, Thym, Laurier, Ail, Huile d'Olive, Roquette, Pastis

 

INGREDIENTS (2P)

  • 300 G COQUILLETTES
  • 1 FENOUIL
  • 1 BELLE GOUSSE D'AIL
  • 2 FEUILLES DE LAURIER
  • 5 BRANCHES DE THYM
  • SEL, POIVRE
  • UNE RASADE DE PASTIS
  • 6 TOMATES CERISES
  • 4 TOMATES
  • 1/2 BOITE DE TOMATES PELEES
  • 1/2 BOITE D'OLIVES NOIRES DENOYAUTEES
  • PARMESAN
  • HUILE D'OLIVE
  • UNE BONNE POIGNEE DE ROQUETTE
  • 4 TRANCHES DE JAMBON DE BAYONNE
  • PIMENT D'ESPELETTE

 

Coquillettes, Pâtes, Fenouil, Tomates, Olives Noires, Jambon de Bayonne, Parmesan, Piment d'Espelette, Thym, Laurier, Ail, Huile d'Olive, Roquette, Pastis

 

PREPRARATION

Ôter la couche extérieure du fenouil, ôter aussi la base dure et les tiges. Emincer finement le fenouil.

Placer le fenouil dans une sauteuse avec l'ail non-pelé, mais écrasé, le thym et le laurier. Ajouter un filet d'huile, couvrir la sauteuse et sur petit feu, saler et poivrer, laisser braiser.

Pendant ce temps, couper les olves en deux et couper le jambon en morceaux.

Monder les tomates: les faire saisir pendant 45 secondes dans de l'eau bouillante, les égouter et rafraîchir dans de l'eau bien froide, les peler, les épépiner (mais en gardant le jus sans les grains).

Emincer finement la roquette.

Râper le parmesan.

Lorsque le fenouil est bien tendre, déglacer la sauteuse avec un peu de pastis et laisser évaporer pendant quelques minutes.

Ajouter maintenant les tomates cerises, les tomates fraiches coupées en morceaux, le contenu de la demi boite de tomates, le jus des tomates fraîches et les olives. Laisser réduire un peu sur feu moyen.

 

Coquillettes, Pâtes, Fenouil, Tomates, Olives Noires, Jambon de Bayonne, Parmesan, Piment d'Espelette, Thym, Laurier, Ail, Huile d'Olive, Roquette, Pastis

 

Rectifier l'assaisonnement en sel et en poivre, ajouter un rien de piment d'espelette.

En fin de cuisson, ajouter le jambon cru.

Faire cuire les coquillettes à l'eau bouillante salée, les égouter et les mélanger avec le contenu de la sauteuse.

Ajouter la roquette ciselée, mélanger le tout et transvaser dans un plat à four.

Râper dessus une belle couche de parmesan.

Mettre immédiatemment sous le grill à 250°C pendant quelques minutes.

Dresser sur assiette, ajouter encore un rien de parmesan râpé et un filet d'huile d'olive.

 

Coquillettes, Pâtes, Fenouil, Tomates, Olives Noires, Jambon de Bayonne, Parmesan, Piment d'Espelette, Thym, Laurier, Ail, Huile d'Olive, Roquette, Pastis

 

Bon Appétit!

08:54 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.