15/07/2008

Les escapades du petit Mark

LES ESCAPADES DU PETIT MARK: FLANDRE OCCIDENTALE (WEST-VLAANDEREN)

Ce que je trouves sympa quand je suis en vacances, que ce soit à l'étranger où bien dans mon propre pays, c'est d'en profiter pour découvrir non-seulement les lieux, mais également les produits du terroir local et les bonnes adresses où me les procurer. Ce week-end a été très intéressant de ce point de vue.

Ce samedi j'ai emmener toute la famille (femme, enfants, beaux-parents) pour une visite d'une journée à Sluis en Hollande. C'est une petite commune à la frontière avec la Flandre, qui a un passé d'un tourisme très particulier: les sex shops. Mais depuis quelques années, le nombre de sex shops a fortement diminuer et c'est devenu maintenant plutôt une ville commercante avec beaucoup de restaurants, de brasseries et de magasins. Celà va des magasins de vêtements, de jouets, de dvd's aux magasins spécilialisés en whisky, une supergrande poissonerie (où ils avaient même des couteaux en vente, ceux que j'avais si difficile à trouver sur Bruxelles), des boutiques d'articles cadeaux, des épiceries fines, .... Enfin, vraiment de tout et assez pour passer une agréable journée de shopping pour toute la famille. Le tout dans un endroit sympa avec quelques maisons typiques, un moulin, un cours d'eau avec pédalos, des canards et d'autres volatiles en profusion (ce n'est pas très loin du Zwin).

Il faut absolument que j'investisse dans un bon frigobox que l'on peut mettre sur le courant dans la voiture, car ne pas en avoir ce jour là, m'a empêché d'achetter les bons poissons, crevettes, .... chez ce superbe poissonnier de Sluis.

Par contre, j'ai ramené quelques produits intéressants de ma visite à Sluis. Les produits n'ont pour la plupart pas grand'chose à voir avec la Hollande, mais j'avais assez de temps pour chinner dans les épiceries fines, temps que je ne trouves pas toujours à Bruxelles. J'ai donc acheté:

1. De la farine de sarrasin (faite dans le moulin de Sluis, vieux moulin encore en activité)

2. De la farine pour Pizza d'une marque Allemande. Depuis le temps que ma fille me réclame une pizza maison, l'occasion était trop bonne.

3. De l'huile à l'orange.

4. Du sirop de noisettes.

5. Du sel fin de l'Hymalaya

Voici quelques photos de Sluis et de la boutique:

SLUIS JUILLET 2008 011

SLUIS JUILLET 2008 002

 

 

 

 

Restaurant 'OUD SLUIS', le restaurant d'un des meilleurs chefs au monde (menu de la semaine standard à 65€ et menu 5 couverts à 160€, une entrée où un plat, il faut compter entre 40 et 80€ / J'ai été fortement tenté, mais j'ai tenu bon et je suis allé manger une bonne solle meunière à la sauce remoulade dans un autre restaurant.).

SLUIS JUILLET 2008 010

 

 

 

 

 

 SLUIS JUILLET 2008 001

                                                                                                        

 

Le dimanche était voué au far niente sur la plage, mais comme souvent, quand on aime les bons produits et les bonnes recettes, les produits viennent à vous quand vous vous y attendez le moins. Voilà donc que je suis couché sur la plage pour faire une petit somme, que mon fils accourt et me crie: "papa papa, il y a un monsieur dans l'eau en combinaison et il pêche des soles avec un grand tamis en bois et tu sais quoi, il pêche plein de crevettes et je peux toutes les avoir". La, je me réveille naturellement à 100% et je regarde le contenu de son seau. Il y a au moins 500gr de crevettes grises. Et effectivement, il y avait, 760gr de crevettes. J'ai pris le seau, je suis retourné à l'appartement et je me suis mis à laver, trier et cuire les crevettes dans une eau salée. Après coup, il s'avère que les crevettes ne sont pas assez salées (je n'avais pas osé utiliser l'eau de mèr, car trop de sable, mais j'aurais peut-être du le faire) et que la plupart sont vraiment très petites à décortiquer.

Mais, comme j'avais déjà récupéré deux petits sacs de carapaces de crevettes grises que bon papa avait mangé les semaines précédentes, les 760gr viendront s'y rajouter et je vais me faire un de ses petits fonds de crevettes grises bien corsés. Il me servira plus tard dans l'une où l'autre préparation. Je n'ai qu'à le garder au surgélateur jusque quand l'occasion se présente.

Voici les 760gr de crevettes. Encore merci au pêcheur du dimanche.

KKK 023

KKK 022

 

 

 

 

 

Ce lundi je me suis réveillé très tôt et je me suis mis dans l'idée de trouver dans l'arrière pays quelques bons produits du terroir. Mon parcours fût le suivant:

MIDDELKERKE -> ALVERINGEN (VEURNE) -> WESTVLETEREN -> POPERINGE -> ALVERINGEN (VEURNE) -> NIEUWPOORT.

J'ai tout dabord été à Alveringen donc, chez les 'De Veur'n Ambachtse', un atelier de charcuterie qui vit le jour en 1980. Le but premier consistait à fournir un travail artisanal et jusqu'à ce jour on y a toujours fait appel à des procédés artisanaux, évitant de la sorte délibérément les méthodes de production industrielles contemporaines. Cette philisophie artisanale s'applique non seulement aux procédés de fabrication, mais également à l'utilisation des ingrédients. Il s'ensuit qu'à la préparation de leurs délicatesses, ils utilisent uniquement des matières premières de qualité fraîches et naturelles; les colorants et agents conservateurs en tout genre étant à coup sûr bannis et proscrits; ils ne pourront jamais servir de composants pour les délicieuses terrines de l'atelier artisanal. A côté des ateliers, se trouvent un endroit de dégustation (le Potje Pâté) et un petit magasin (Het Pâté-winkeltje), lieu où vous pourrez faire votre choix en produits du 'Veurn Ambachtse'. Il y a un assortiment de plus de 25 pâtés et terrines. Il y a également du foie gras, des rillettes, des mousses et le but de ma visite, le véritable Potjesvlees de Flandre.

Adresse: Kaatsspelstraat 5, 8690 Alveringem, 058/28.80.86, www.deveurnambachtse.be, info@deveurnambachtse.be

Le petit magasin est fermé le lundi matin, mais si vous sonnez à la sonnette de l'atelier, c'est avec grand plaisir (comme ce fût le cas aujourd'hui) et si vous avez une bonne argumentation, qu'on vous laissera tout de même rentrer et que vous sortirez avec votre petit trésor. Pour plus d'information, allez voir leur site, il est très très bien fait.

hhh 001

Me voilà content, j'ai déjà trouvé le premier produit que je cherchais à trouver. Je vous expliquerai le produit en semaine, quand je l'aurais utilisé dans une recette terroir.

Ouderwetschen_potten

Après direction Westvleteren et son Abbaye de trappistes et surtout de bière trappiste, la meilleure trappiste au monde il parraît. La plus rare aussi, car la production est très faible et la bière est uniquement en vente à l'Abbaye même où au fût dans quelques bistrots du coin.

Malheureusement, pas de chance pour moi. Il faut de un, réserver l'achat à l'avance en téléphonant au numéro 070/21.00.45, et de deux, l'Abbaye n'est ouverte à la vente qu'à partir de 14 heures, celà jusqu'à 17 heures. J'y retournerai prochainement.

Après, direction Poperinge, où une patisserie très connue dans la région, la patisserie Sansen, fabrique une spécialité, la 'Mazarinetaart'. Mais décidemment, le lundi n'est pas le meilleur jour pour faire des courses gastronomiques, car la boulangerie était fermée le lundi. Encore un endroit donc à revisiter un autre jour.

Comme j'étais à Poperinge, j'ai fait un petit crochet chez un charcutier-traiteur artisanal de la ville, Sohier. J'y ai acheté un pâté de porc au houblon, de la moutarde artisanale Wostyn de la ville de Torhout et du Veau Piqué (je vous expliquerai également dans un autre post ce que c'est). J'aurais bien pris tout le comptoir, mais il fallait garder raison et se limiter. Mais quelle belle marchandise, tout était fait maison. Il y a avait également la version de Poperinge du Potjesvlees, appelé ici Hennepot (explication de la différence entre les deux suivra). J'ai acheté également chez un commerçant de Poperinge, une bouteille de Hommelbier, bière typique du coin.

Mon frigobox commençait à s'alourdir un peu.

Sur le retour vers Middelkerke, je me suis dabord arrêté dans une ferme de Alveringen (De Korenhalm, Bampoelstraat 4, 058/298.338, Geert & Micheline Louwagie-Veramme, www.dekorenhalm.be, info@dekorenhalm.be) pour y acheter du lait battu (recette avec ce lait suivra prochainement), du beurre de ferme, des oeufs frais et du fromage artisanal de la région (style Passendaele).

J'ai terminé mon parcours à Nieuwpoort où je me suis pris chez le grand poissonnier Albert en face de la minque, des filets de 'sprotjes' fûmés, ainsi qu'un bon morceau de ventre d'anguille de mèr fûmé également. Les 'sprotjes' j'y reviendrai également prochainement.

Voilà pour ma petite virée qui n'a pris que 2h30 au total. J'ai après celà rejoint ma petite famille à Middelkerke et je me suis récompensé avec deux bonnes Orval bien Wallones. N'est-ce-pas beau la Belle Gique.

 

A bientôt,

hhh 044

hhh 043

01:02 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (16)