08/04/2009

Rencontre écavienne à Liège le 5/4

RENCONTRE ECAVIENNE A LIEGE LE 5/4

Depuis décembre 2007, le mois dans lequel j'ai créé mon blog de cuisine, les belles surprises et les belles rencontres se succèdent. C'est un effet boule de neige magnifique et totalement enivrant, un cyclone d'amitié et de passion qui balaie toutes les différences sur son passage. L'âge n'a plus d'importance, la condition sociale on s'en fout, l'origine est une richesse et il ne reste plus que la passion que l'on respire à travers l'homme ou la femme en face de soi.

 

P1020094

Ce week-end un nouveau châpitre a été écrit. J'ai eu le grand plaisir d'apprendre à connaître un peu mieux un certaine Mamina (http://www.mamina.fr/) et un certain Roland (http://lacuisineliegeoise.over-blog.com/), ainsi que leurs épouses et époux respectifs naturellement. Notre petit groupe d'amis 'gastronomes écaviens' s'agrandit ainsi petit à petit et de manière très naturelle, très fluide. Je ne suis pas du tout déçu de mes deux rencontres de ce week-end, bien au contraire.

Nous avons naturellement beaucoup parlé cuisine ce week-end, mais nous avons surtout partagé beaucoup et puis qu'est-ce-que nous avons ris, j'ai failli rester dedans.

La journée pour moi a débuté à la Garde des Guillemins à Liège, ou m'attandaient Roland et son épouse Marie-Ange. Il a fallu un peu de temps avant que nous nous trouvions, car nous nous étions encore jamais vu en vrai. Roland m'a alors escorté jusqu'au centre ville dans un parking tout près du Grand Marché de La Batte.

Sur La Batte nous retrouvions nos compères: Fabienne (http://savoureusesaveur.over-blog.com/), Philou et Mickey (http://un-cuisinier-chez-vous.over-blog.com/), ainsi que Mamina et Serge. La rencontre fût chaleureuse et nous étions tous déjà de très très bonne humeur. Quand Fabienne nous a remis à tous un gros paquet de cuberdons (un mélange de cuberdons à la Framboise, à la Bergamote, à la Rose et à la Violette) nous étions encore de meilleure humeur. Il faut dire qu'en cadeaux nous étions bien servis encore une fois. Apolina m'avait donné la veille deux belles mangues Indiennes, des Alphonso, ainsi qu'un petit sachet très mystérieux, un mélange d'épices de sa maman dont elle ne connait ni la composition ni les dosages, secret de la mama. La veille également, Mamina m'a offert quelques bons produits de sa région: des gavottes (j'adoooore), des sirops Monin de thé vert matcha et de mojito mint, ainsi qu'une huile vièrge de cacahuète des Landes et deux crottins chavignol. Encore un fois, j'étais gâté. Merci encore les amis. Un autre beau cadeau arrivera plus tard, car Roland m'enverra par la poste l'intégralité de son cours de pâtisserie (Roland était prof en cette matière) afin que je m'y mette un peu sérieusement à cette pâtisserie.

Toute la troupe c'ést alors dirigé sur La Batte pour une longue visite du marché. Sur la route on a rencontré Aline qui était venu nous faire un petit coucou. Pas trop de surprises pour moi sur le marché, mais je suis tout de même revenu avec du bon Herve piquant (j'en trouve facilement sur Bruxelles, mais je n'ai encore une fois pas pu résisiter), du fromage Pierre et Pôtre (un brebis au lait cru) et du Wavreumont, un autre fromage de la région, tous acheté dans une magnifique fromagerie (LE CHEMIN VERT).

Après le marché, nous nous somme baladés quelque temps dans la ville et nous avons fait un stop très très intéressant, mais très mauvais pour le portefeuille de tous les écaviens, dans une caverne d'alibaba. Et naturelement je n'ai pas pû résister à tout, mais je me suis tout de même contenu un maximum. Je n'ai acheté 'que' de la farine de pistaches, de l'huile à la bergamotte, du coulis de bleuets et du sirop de bourgeons de pin. Je ne pouvais tout de même pas résister à celà, non?

gra 014

Cette balade et la douloureuse dépense nous ont donnés à tous grande soif et nous avons passé le restant de l'après-midi (sans manger, excepté les cacaouettes et le fromage servis avec la bière) dans le 'stamcafé' de Philou pour 'quelques' bonnes bières Belges. La température était au beau fixe dans le ciel, mais la température de corps de quelques écaviens (ou époux-épouses d'écaviens) commençait grace aux beaux mélanges, à monter également.

gra 016

gra 017

Toute cette bière nous avais donné un peu soif. C'était donc, après quelques tournées, le bon moment de visiter un autre lieu typique de Liège, la Maison du Pékèt. Et là, quel choix. Il fallait donc goûter tout de même quelques Pékèts différents. Je suis resté sage avec un pékèt pêche sanguine et un deuxième dont j'ai oublié le nom (Roland aide moi!) à base de pékèt et de bière blanche de Steendonk. Certains ( je ne nommerai pas de noms) pensaient encore être en vacance en Norvège et ont commandé 6 pékèts en même temps. C'est exagéré, non?

gra 026

 Après quelques tournées, la tête de certain(es) commençait également à tourner. Il y a alors deux effets, soit on s'endort,

gra 031

soit on gesticule sans arrêt.

gra 021

Encore d'autres font des grimaces, mais j'ai promis, pas de photos ni de noms.

Une dernière tournée, en compagnie des derniers arrivants, Anne et José des http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/, et nous pouvions aller direction restaurant, AS OUHES. Cuisine brasserie avec pieds de cochon, rognons, joues de veau, blanquettes, .... et se magnifique 'Praires à l'ail'.

gra 032

Après il fallait bien se quitter, malheureusement, mais il y en aura d'autres. Je garde encore une fois un très bon souvenir de cette rencontre et je n'oublierai pas si vite le grand moment de rigolade le soir dans le parking avec les ascenseurs qui ne marchaient pas et la recherche des voitures dans le noir complèt. Un grand moment qui reste pour moi impossible à transcrire sur le papier. J'en ris encore.

gra 034

A bientôt les écaviens et merci d'être ce que vous êtes!

Bonne Nuit,

01:29 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (16)