16/09/2008

A nouveau une bière Belge champione du monde

LA TRIPLE KARMELIET DE LA BRASSERIE BOSTEELS CHAMPIONE DU MONDE 2008 A LONDRES

Comme je suis un peu moins dans mes casseroles ces jours si (sauf pour des recettes déjà faites régulièrement où pour des restes du surgel), et que je suis fort occupé avec mon projet sur le ettekeis, je vous livre de temps en temps quelques informations qui m'ont marqué, touché, interpellé dans mes lectures. Aujourd'hui, un brin de fierté et de patriotisme: la bière Belge est champione du monde.

De temps en temps un peu de chauvinisme, celà ne fait pas de mal n'est-ce-pas. Et nous, les Belges (mais oui, il y en a encore quelques uns), nous ne le sommes pas assez, et certainement pas au niveau de notre gastronomie. Je ne peux donc que féliciter les quelques braves Liègeois qui éssayent de faire mettre le 'boulet Liègeois', plat traditionel de la cité ardente, au patrimoine de l'Unesco. Ils ont raison, il faut être fier de nos produits et de nos recettes.

Bon, aujourd'hui, je suis très fièr de nos brasseries artisanales. Nous en avons heureusement encore quelques unes et nous gagnons encore régulièrement des concours de bière.

La brasserie Bosteels de Buggenhout a donc gagné cette année la médaille d'or avec sa Triple Karmeliet, et à l'aveugle, signe incontestable d'objectivité, et ceci parmi des centaines d'autres bières en provenance du monde entier. Un jury de professionnels réuni à Londres a désigné la Tripel Karmeliet belge "World's Best Ale 2008".

C'est une vraie consécration pour cette brasserie, qui a créé cette bière haute fermentation au début des années 90, à base d'orge, de froment (pour la fraîcheur) et d'avoine (pour le moelleux), et la brasse depuis 1996.

Cette brasserie, créé en 1791, est tenue aujourd'hui par Antoine Bosteels, seul représentant de la septième génération.

La Triple Karmeliet a passé au fur et à mesure les épreuves de ce concours qui l'ont consacrée d'abord "Gold/Blond Strong Pale Ale - Abbey", puis "World's Best Strong Pale Ale", ensuite "World's Best Pale Ale" et enfin, parmi vingt gagnants, "World's Best Ale".

Dans la brasserie, actuellement, trois bières "spéciales de dégustation" y sont brassées de manière artisanale: la Triple Karmeliet (presque 50% de la production), la Pauwel Kwak (une bière brassée à l'origine dans une auberge entre Malines et Gand, récupérée dans les années 70 par la brasserie Bosteels et représentant également presque 50% de la production, et la Deus (lancée sur le marché il y a environ six ans, moins de 1 pc de la production).

Celà va devenir difficile de trouver de la place sur l'étiquette, car cette bière a déjà remporté plusieures médailles dans le passé (en 1998 et 2000 aux Etats-Unis et en 2005 en Allemagne).

Bravo Bosteels,

21:32 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (8)