01/10/2008

Quelques brèves: châteauneuf, bière de Westmalle, dorset nago, zari, raisins de Tervuren

QUELQUES BREVES

Depuis quelques jours je ne suis pas trop en forme (gro rhume) et je n'ai même pas trop envie de cuisiner. Donc on cuisine des restes. Ce qui me laisse un peu de temps de lire les journeaux d'août et de septembre que je reçois en deuxième lecture de mes parents. Tout dabord c'est un petit reflexe ecolo. Ce n'est pas vraiment nécessaire d'être à jour à 100% avec l'info. Surtout qu'il y a la télé et la radio pour celà. Et puis celà permet de ne pas lire le superflu, le sensationel, ... Mon choix va naturelement toujours en premier vers les articles qui parlent de nourriture.

Voici une petite selection d'articles qui m'ont frappé:

BIERE DE L'ABBAYE DE WESTMALLE

Chaque année la demande pour la bière trappiste de Westmalle augmente. Les frères trappistes ont une nouvelle fois décidé cette année de ne pas augmenter la capacité. Si ils veulent brasser plus, il faudrait tout dabord adapter complètement l'installation de brassage. Et deuxio, les moines trappistes veulent rester dans un type de production artisanal, basé sur le travail de l'homme, non des machines. Ils ne veulent pas d'équipes supplémentaires, ni heures supp. Frère Benedict: je veux que nos collaborateurs rentrent à une heure normale à la maison, afin qu'ils aient le temps nécessaire à ce consacrer à leur famille et leur vie sociale.

Beau n'est-ce-pas dans un monde de plus en plus dirigé par le pognon et le bénéfice. Ce ne serait pas mal, un monde dans lequel la production serait aux mains des moines et abéesses. :)

CHATEAUNEUF-DU-PAPE DE PAUL VINCENT AVRIL

Dans la village de Chateauneuf-du-Pape, en France, la construction d'une nouvelle route qui contournerait le village, pause problème. Selon les derniers plans, cette route couperait un vignoble, dont la récolte a été cité comme meilleur vin du monde par le magazine américain 'Wine Spectator'. Le propriétaire, Paul Vincent Avril et le maire, Jean-Pierre Boisson (lui même viniculteur, c'est vrai qu'avec un nom pareil) se bagarent devant le tribunal en ce moment.

Ce sont plusieures hectares de vignoble qui seraient rasés. Pour le bourgemèstre, la sécurité des habitant passe avant tout, même avant un bon vin. Il y a en moyenne un camion par minute qui passe par le village, soit 10.000 par jour. Il n'y a pas encore eu d'accident grave, mais le bourgemèstre ne veut pas prendre le risque.

Selon mr. Avril, tout le monde est daccord qu'il faut un contournement, mais il y aurait d'autres alternatives. Il ne comprend pas qu'on veuille couper dans la plus ancienne 'Appelation d'Origine Contrôlé' de Chateauneuf.

Le Ministère de l'Agriculture à émis un avis négatif au tracé, mais le viniculteur a tout de même reçu une expropriation dans sa boîte. A suivre donc....

PIMENT SUPER SUPER PIQUANT: DORSET NAGA

Je viens de lire un article sur un piment superpuissant que je ne connaissais pas, le Dorset Naga.

Depuis peu il est en vente dans les supermarchés de Tesco en Grande-Bretagne.

Il s'agirait du piment le plus piquant du monde. Il est très très petit, mais tellement piquant qu'il ne peut pas être touché sans gants. On en enlève les graines qu'en plein air et de préférence quand il y a beaucoup de vent. Autrement les yeux commencent immédiatemment à couler.

Pour vous dire quel est le taux de pimenté de ce piment, le mieux encore c'est de le décrire selon l'échelle de Scoville. Un simple paprika à un score de 0 sur cette échelle. Une bouteille de tabaso arrive à 5000. Un Dorset Nago atteint 876.000 sur cette échelle. Celà doit être terrible, n'est-ce-pas?

Pour faire une comparaison, un 'peperspray' fait 2.000.000 unités sur l'échelle.

Bonjour les dégats pour les consomateurs qui ne lisent pas la notice.

LE SPAGHETTI RECHAUFFE PREVIENT LE CANCER

En voilà une bonne nouvelle pour ceux qui préparent la bolo à l'avance et la ressortent du surgél pour la réchauffer.

En fait, il s'agit de toutes les recette contenant des tomates et qui sont réchauffées. Encore une bonne nouvelle pour les bonnes tomates de Anne et José des Jardins de Pomone. Le mieux c'est de réchauffer plusieures fois en rajoutant à chaque fois une bonne rasade d'huile d'olive.

Avec les températures élevées, la structure du LYOPENE (ce qui donne la couleur rouge aux tomates) change de rectiligne à une forme plus courbée. Ceci a comme conséquence que le sang sait mieux absorber cette molécule. Et comme le Lyopène est connu pour être un puissant antioxidant qui prévient le cancer de la prostate et qu'il est très favorable dans des cas de problèmes cardiaques et diabétiques, c'est une super nouvelle.

Quand on réchauffe pendant 40 minutes à 127°, les tests ont démontrés qu'il y avait 9x plus de Lyopène courbé dans le sang que quand on consommait simplement les tomates crues. Le rajout d'huile, permet au Lyopène de passer plus facilement à travers la paroie de l'intestin.

NOUVELLE POMME : LA ZARI

Au lieu de nous mettre les bonnes races anciennes (qui sont pour certaines excellentes) à nouveau sur les étals, on nous invente des nouvelles Pink Lady et autres Zari. C'est nouveau, c'est chic. C'est certainement bon, mais surement très sucré également. Donnons aux gens du sucré, c'est ce qu'ils veulent. On fait à nouveau appel à notre instinct de primate et de mangeur de baies sucrées. Soit. Vous prenez cette info comme vous voulez, je vous la livre juste.

La société Belge Better3Fruit de Rillaar a lancé après des années d'étude et de recherche, une nouvelle rasse de pommes, la Zari. C'est un hybride de Elstar et de Delbardestivale et est maintenant disponible pour les cultivateurs professionels.

Zari est une pomme ferme, sucrée, zébrée, croquante et juteuse. Et qui se garde bien longtemps.

LES BONS RAISINS DE TABLE DE TERVUREN EN DANGER DE MORT

Après le ettekeis, voici maintenant la sonnette d'alarme pour les bons raisins de table de la région d'Overijse et de Tervuren.

Le nombre de serres à Tervuren est tombée de 35.000 dans les années soixante à moins de 500 serres aujourd'hui. Le nombre de cultivateurs de raisins est également en chute libre. Le bourgemèstre de Tervuren est inquiet.

Et c'est un peu normal, son père est un des derniers cultivateurs amateur que Tervuren compte encore aujourd'hui. Le gros problème numéro 1: il n'y a plus de relevé auprès de la jeune génération. Comme tous les parents ont voulu bien faire en metant leurs enfants dans des filières non manueles, voir universitaires, les enfants choissens d'autres métiers. Et c'est ainsi que des produits comme le ettekeis, le fromage blanc en panier typique du Brabant, les vrais chicons de pleine terre de Bruxelles, les raisins de Teruvuren, .... disparaissent un à un. Ceci est encore accélèré par la surabondance de produits étrangers dans les hypermarchés. Et donc la consommation de produits non-Belges qui augmente au détriment du local. Cecio n'est que le petit bout du iceberg si rien n'est fait rapidement pour sauver nos produits ici en Belgique (et même en France, faites gaffe!). La partie immergée à venir est bien plus grande encore.

Toute cette région, qui avant était réputée pour les bons raisins de table, ne compte plus qu'une dizaine de cultivateurs amateurs et deux professionels. C'est peu.

Le bourgemèstre veut agir en construisant des sères tout près du centre culturel et les donner aux amateurs qui veulent se lancer dans une petite production. Il veut aussi travailler sur les écoles d'agriculture et promouvoir ce produit.

Chèrs amis de Karikol, il faut l'aider ce sympatique bourgemèstre!!!

A bientôt,

 

 

20:41 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (0)