10/11/2011

Danger de fraude au chicon de pleine terre

DANGER DE FRAUDE AU CHICON DE PLEINE TERRE

La saison du chicon commence, mais les producteurs de chicon de pleine terre craignent une grande 'fraude au chicon de pleine terre' cette année.

En raison d'un début d'année très sec, les racines de chicon n'ont pas pu mûrir assez longtemps sur les champs. Les producteurs se retrouvent aujourd'hui avec une rentabilité diminuée de 30% par rapport à une saison normale.

Ceci combiné avec la réalité que de moins en moins de jeunes producteurs se lançent ou poursuivent avec une production de chicon de pleine terre, préférant l'hydroculture qui à l'avantage de ne pas devoir travailler toute la journée sur les genoux, resulte cette année en un déficit de chicons de pleine terre sur le marché.

Pour un chicon de pleine terre de première classe, il faut compter environ 10€ le Kg cette année. Quand on compare celà avec un kg de chicons en hydroculture à 1,5€ le kg, la tentation est naturellement très grande chez les revendeurs maffieux de nous vendre du chicon en hydroculture pour du chicon de pleine terre.

Bizarrement, justement cette année, les supermarchés n'apposent plus le logo du chicon de pleine terre (Brussels Grondwitloof), logo européen utilisé depuis environ 15 ans et garant d'u vrai chicon de pleine terre de la grande périphérie Bruxelloise. Jusqu'à l'année passée les supermarchés exigeaient ce label de qualité. Cette année ils estiment qu'il est superflu, tiens dis donc! De la à s'imaginer que les consommateurs sont leurés au niveau du prix demandé, il n'y naturellement qu'un petit pas.

La seule façon d'être certain cette année, est donc de s'adresser à un producteur, sans passer par les intermédiaires.

De plus, comme il y a de moins en moins de producteurs de chicon 100% de pleine terre, le gouvernement planche actuellement sur un assouplissement de la définition de chicon de pleine terre. Il s'agirait de supprimer quelques détails techniques dont le consommateur ne se soucie pas du tout. Mon oeil! On va bien trouver le moyen de nous vendre des chicons à l'eau pour des chicons de pleine terre, vous verez!

Soyez donc vigilant(e)s dans les semaines à venir. Moi j'irai chez mon producteur, na!

 

Bonne Soirée,

21:55 Écrit par Mark | Lien permanent | Commentaires (6)